Vaccin contre la Covid-19 : L’Algérie opte pour Spoutnik V de la Russie

Algérie – Après plusieurs mois de consultations, l’Algérie a finalement décidé de se doter de l’arme russe pour éradiquer la Covid-19, à savoir le vaccin Spoutnik V.

Pour couper la route au virulent virus à couronne qui a fait jusqu’à ce jour plus de 2.700 décès dans le pays, le gouvernement se lance bien dans ses préparatifs. Ainsi, et après plusieurs mois, les espoirs d’une parade contre le virus commencent à se préciser. En effet, l’Algérie vient d’annoncer qu’elle a choisi d’acquérir le vaccin russe contre la Covid-19, Spoutnik V pour continuer la grande bataille, d’après Algérie Eco.

C’est en effet ce qu’a déclaré le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer en l’occurrence ce mercredi 30 décembre. L’annonce a été faite après une réunion gouvernementale présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad. Dans cette dernière, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a dévoilé la signature d’un contrat avec un laboratoire russe pour acquérir le vaccin susmentionné. 

Ledit contrat vient dans le but de concrétiser l’ordre donné par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune le 20 décembre dernier. Celui-ci a, pour mémoire, instruit le Premier ministre de choisir un vaccin efficace. Cela pour lancer la campagne de vaccination en janvier. Toutefois, ce contrat n’est pas synonyme de la fin des consultations entre l’Algérie et la Russe.

Vaccin Spoutnik V : Budget du gouvernement algérien et efficacité 

Sans aller dans trop de détails sur le calendrier détaillé ou la stratégie et le plan de vaccination, le même orateur a fait savoir que l’Institut Pasteur d’Algérie continuera à entamer des discussions avec le laboratoire russe mais aussi avec d’autres parties étrangères. 

L’officieux devient donc officiel. L’Algérie a enfin opté pour le fameux vaccin russe Spoutnik V. Celui-ci est efficace à 91,4%. Pour rappel, le directeur général du Budget, Abdelaziz Fayed, a levé le voile sur le budget alloué à l’acquisition du vaccin. Selon lui, le gouvernement a débloqué un budget de 1,5 milliards de dollars pour acquérir 500.000 doses de ladite substance. 

La livraison de ce premier lot aura lieu au mois de janvier. Ce budget, selon lui, pourrait même atteindre les 20 milliards de dollars si besoin. Rappelons par ailleurs que le ministre de la Santé a annoncé que le vaccin sera gratuit pour tous. La déclaration a été faite à Liberté, le 04 décembre dernier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes