20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
vendredi, 21 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieLe vaccin contre le coronavirus en Algérie réduit les décès ? Derrar...

Le vaccin contre le coronavirus en Algérie réduit les décès ? Derrar répond

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie, Fawzi Derrar insiste sur le vaccin contre le coronavirus, afin de stopper sa propagation ainsi que réduire le nombre des décès. 

En effet, le directeur général de l’Institut Pasteur, Fawzi Derrar, s’est récemment exprimé sur les ondes de la Radio algérienne Chaîne 3. Il a abordé de nombreux points liées à la situation sanitaire actuelle qui règne dans le pays. Dans ce sens, le docteur Derrar met l’accent sur le vaccin contre le coronavirus en Algérie, pour atteindre l’immunité collective et surtout réduire le nombre de décès. Dzair Daily vous étale les détails, ce 11 août 2021. 

Ainsi, dans son dernier entretien le responsable de l’Institut Pasteur s’est longuement attardé au sujet de la campagne de vaccination en Algérie. Selon lui, pour prévenir une quatrième vague qui pourrait se dessiner d’après certains spécialistes. Il faudrait une chose. On ne doit donc pas retomber dans les mêmes erreurs. Celles commises lors de cette troisième vague. D’après lui, cela devrait nous servir de leçon.

- Publicité -

Par conséquent, il indique que pour atténuer cette crise épidémiologique, il faut vacciner massivement un maximum de personnes. Puisque, chaque personne vaccinée est un gain qui renforce l’immunité du troupeau. De ce fait, réduire le nombre de contaminations et des hospitalisations dans les hôpitaux. Ces derniers regorgent de patients atteints de coronavirus en état critique. 

Au total, 9 millions de doses de vaccins seront réceptionnés prochainement 

L’invité souligne par ailleursque l’objectif à court et à moyen terme est d’atteindre au moins la vaccination de 50 % de la population. D’ici à la rentrée sociale. Ce taux devrait enclencher l’immunité collective. Alors que l’objectif premier, c’est de pouvoir vacciner 70 % du nombre de la population.

Quant à la disponibilité du vaccin. L’intervenant affirme qu’une importante cargaison de 3 millions de doses devrait arriver dans les jours qui suivent. En tout, 9 millions seront réceptionnés prochainement. En outre, il a abordé la vaccination des enfants. Le porte-parole explique que leur vaccination « est un défi à relever pour atteindre l’immunité collective ».  

- Publicité -

Il ajoute, dans un même contexte, que les personnes vaccinées qui ont rerçu les deux doses doivent, cependant, maintenir le respect des gestes barrières. Puisqu’ils ne sont pas à l’abri d’une infection et de le transmettre aux autres. Ce pourquoi, « le protocole sanitaire doit accompagner le vaccin », a-t-il signalé.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -