Vaccin anti-coronavirus en Algérie : Ces personnes ne pourront pas bénéficier

Algérie – Alors que la campagne de vaccination débutera bientôt dans le pays avec le vaccin anti-coronavirus russe, les personnes dites sensibles suscitent beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes. Cette catégorie peut-elle se faire vacciner avec le Spoutnik V ? 

En effet, le professeur Ryad Mahiaoui a été convié à s’exprimer sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 1 pour se prononcer sur ce sujet. Selon lui, l’Algérie épargnera une certaine catégorie du vaccin anti-coronavirus russe, Spoutnik V, durant sa première phase de vaccination. Le quotidien arabophone Echorouk relate l’information.  

Avec une efficacité qui frôle les 100%, le Spoutnik V représente un espoir énorme pour éradiquer la Covid-19 en Algérie. Mais la question qui se pose fréquemment est de savoir si cette arme russe prometteuse est agissante pour tout système immunitaire. 

D’après l’intervenant, l’antidote russe sera contre-indiqué pour un certain groupe de la population. Il a indiqué que toutes les personnes qui ont été exclues lors des premiers essais cliniques dudit vaccin ne se feront pas vacciner. À savoir, les femmes enceintes ainsi que les enfants et ceux ayant des antécédents allergiques sérieux. 

Il est important de noter que plusieurs pays n’incluent pas les femmes enceintes lors des campagnes de vaccination. Pour la simple raison que les scientifiques ne disposent d’aucune donnée qui affirme qu’il serait sans risques pour la femme et le fœtus de recevoir cette injection anti-Covid. Il n’y a simplement pas assez d’informations pour se prononcer là-dessus. Donc l’idéal pour le moment serait de les tenir à l’écart. 

Cependant, Mahiaoui a indiqué que cette exclusion est temporaire et nécessite une étude approfondie. De son côté, le président de la SAT, Ketfi Abdelbassat a assuré une chose. Il a affirmé qu’il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’allergies respiratoires de recevoir le Spoutnik V. Ces dernières peuvent avoir des complications extrêmement graves, souligne le chef de service de chirurgie thoracique, de l’EPH de Rouïba. 

Quels sont les effets secondaires les plus fréquents du Spoutnik V ? 

Le pays acquerra dans peu de temps une première commande de 500.000 doses du Spoutnik V. Cela, dans le but d’entamer la tant attendue campagne de vaccination. Cette dernière, rappelons-le, priorise trois catégories d’individus. Soit les personnes âgées vulnérables, celles atteintes de maladies chroniques et l’ensemble des personnels hospitaliers. 

Comme tout antidote, l’anti-Covid-19 russe présente des effets indésirables. En effet, il est possible que 1,5% des patients souffrent de nez bouché et une gorge sèche et irritée après s’être vaccinés. Ces réactions sont tout à fait maîtrisables. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter.

En outre, les essais cliniques ont notamment démontré d’autres craintes possibles. Environ 5,7 % des vaccinés peuvent ressentir des douleurs musculaires intenses, des maux de tête. Mais aussi, des frissons et une température oscillant entre 38 et 39 degrés.

Pour faire baisser cette  température, les spécialistes recommandent les anti-inflammatoires, les antalgiques ou encore le paracétamol. Toutefois, si la fièvre persiste sans amélioration au-delà de quatre heures, il faut appeler un médecin. 

Les résultats ont conclu que 4,7 % des patients souffrent de démangeaisons et d’inflammations de la peau. De plus, 1 % d’entre eux  peuvent ressentir une augmentation de la fréquence cardiaque et une tension artérielle plus élevée que la norme. les experts russes ont constaté que ces chiffres ne sont pas alarmants. Ils sont conformes à leurs attentes. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes