AccueilActualitéAlgérieVaccin anti-Coronavirus Algérie : Pas avant mi-2021 affirme Benbouzid

Vaccin anti-Coronavirus Algérie : Pas avant mi-2021 affirme Benbouzid

Algérie – Alors que la lutte contre le Coronavirus en Algérie se poursuit, le ministre de la Santé, Benbouzid a affirmé qu’aucun vaccin ne sera près avant la mi-2021.   

En effet, dans une déclaration à la presse ce samedi 03 octobre, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a levé le voile sur la date de la disponibilité du vaccin contre le Coronavirus en Algérie. Indiquant à cet effet que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait déclaré qu’aucun vaccin anti-coronavirus ne sera prêt avant le milieu de l’année prochaine, soit la mi-2021, rapporte le site d’information Algérie 360.

Ainsi, et dans la même déclaration, le premier responsable du secteur de la Santé en Algérie a garanti que l’Algérie sera aux premiers rangs pour acquérir ladite potion magique dès sa disponibilité. Cependant, le même orateur a souligné une certaine possibilité. Selon lui, l’Algérie pourra éradiquer l’épidémie de son sol avant même la mise au point du vaccin.

Par ailleurs, Benbouzid a tenu à rassurer pour ce qui est disponibilité du vaccin contre la grippe saisonnière. Il a de même saisi cette occasion pour exhorter les citoyens à respecter les gestes barrières et les mesures de prévention et de protection contre le Coronavirus. Et ce, afin qu’ils puissent retourner à la vie qu’ils menaient avant l’épidémie. 

L’Algérie a rejoint l’initiative mondiale Covax

En sus, le ministre de la Santé a révélé que l’Algérie fait partie d’un nouveau système baptisé Covax. Selon ses explications ; cette initiative en réponse au virus mortel regroupe plusieurs pays et couvre actuellement l’éventail de vaccins contre le Coronavirus. C’est une initiative qui a pour but, la distribution équitable des vaccins au meilleur prix pour ces pays, confirme Benbouzid. 

Selon le site francophone, le système susmentionné a été lancé en avril dernier par l’Organisation mondiale de la santé; la Commission européenne et la France. Dans le même ordre d’idée, Benbouzid a fait savoir que les autorités compétentes ont déjà prévu un budget pour acquérir ce vaccin anti-coronavirus.  

Il convient de rappeler que le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie; Mohamed Bekkat Berkani, s’est également exprimé sur le sujet. Pour sa part, il a confirmé que l’Algérie s’engage à acquérir le vaccin contre le Coronavirus dès sa commercialisation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes