AccueilActualitéAlgérieUsage de concentrateurs d’oxygène à la maison en Algérie : les spécialistes...

Usage de concentrateurs d’oxygène à la maison en Algérie : les spécialistes alertent

Algérie – Des spécialistes de la santé révèlent les dangers de l’utilisation des concentrateurs d’oxygène à domicile en Algérie. Dzair Daily vous relate les conséquences de cet acte, ce 03 août 2021.

Les spécialistes de la santé alertent les usagers des concentrateurs de l’oxygène à la maison en Algérie. Notamment, des risques qu’ils encourent. Suite à la situation épidémiologique actuelle caractérisée par une forte demande de cet élément, le spécialiste en réanimation médicale, le Pr. Mesbah Nadir, a accordé un entretien à la Radio nationale. 

Il a expliqué que l’usage de cette substance doit se faire selon une consultation et prescription médicales. C’est ce qu’à rapporté Echorouk. Ainsi, le professeur rappelle que l’oxygène médical est un médicament semblable à un autre. Cela veut dire que l’utilisation abusive de ce remède entraînera des complications pour le patient.

Et pour preuve, ajoute-t-il, des études montrent que des patients ont endommagé leurs reins. Et ce, après ne pas avoir respecté les doses et conditions prescrites d’oxygène.

Le Pr. Mesbah signale que l’oxygène n’est pas toujours la réponse

En effet, le spécialiste a insisté pour que les citoyens ne se précipitent pas sur l’oxygène médical. Car dès l’apparition des premiers symptômes le grand public algérien se rue sur cette substance. Plus encore, dit-il, sans consultation médicale. C’est pourquoi Mesbah affirme que l’oxygène médical n’est pas le remède à tous les patients atteints du coronavirus. Alors que d’autres en ont besoin, précise-t-il.

Rappelons par ailleursque la pénurie d’oxygène en Algérie est liée à la forte demande. C’est en tout cas ce que le ministre de la Santé a indiqué hier. Cela est donc la raison d’une panique nationale qui a entraîné la saturation des hôpitaux.

Dans ce sens, le responsable du secteur de la santé a expliqué que le manque d’oxygène était dû à l’afflux des patients en quête de cette substance médicale. Ces derniers ne présentaient pas tous un besoin d’oxygène, a souligné le ministre par la même occasion.

En outre, le directeur de l’Institut Pasteur d’Algérie a appelé hier les citoyens à se munir de force et sérénité pour vaincre ce nouveau variant et une éventuelle souche mutante prochainement. Pour gagner cette guerre sanitaire contre la Covid-19, le directeur insiste sur le strict respect du protocole sanitaire actuel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes