USA : des étudiants algériens organisent une belle initiative (images)

USA – Des étudiants algériens installés aux États-Unis d’Amérique ont organisé un événement convivial qu’on vous invite à découvrir, ce 1 mai 2022, par les photos prises sur place. 

Aux USA, un groupe d’étudiants algériens a reçu des musulmans et des non-musulmans pour l’iftar vendredi dernier dans une atmosphère amicale et une ambiance bon enfant. L’ambassade américaine à Alger a fait part de cet événement via sa page officielle sur Facebook. Dzair Daily a repéré la publication pour vous. 

Cela s’est déroulé dans la ville de Grand Forks. Cette dernière est située dans l’État du Dakota du Nord dont l’université abrite les Algériens en question. Le groupe d’étudiants a convié les citoyens américains des alentours, sans distinction basée sur l’appartenance religieuse ou confessionnelle, à leur table de rupture du jeûne de ramadan. 

En fait, « il y a plus de 20 étudiants algériens en doctorat au département de génie pétrolier de l’Université du Dakota du Nord. Ils ont tous reçu des bourses de l’université. Il s’agit des explications de l’ambassade US.

Alors, « ce groupe d’étudiants algériens de l’Université du Dakota du Nord a accueilli des musulmans et des non-musulmans ». Et ce, « pour un iftar le 29 avril ». C’est donc ce que l’on peut lire sur la publication mise en ligne, ce dimanche, par la représentation diplomatique étasunienne en Algérie. 

Des plats algériens au men

Tout cela s’est passé au Centre islamique de Grand Forks, selon la même source qui évoque l’initiative. Les organisateurs ont profité de cette action pour montrer une partie de la richesse culinaire de notre pays. Une façon de faire découvrir aux autres le génie gustatif des Algériens. 

En effet, pour dévoiler cet aspect de notre culture, les initiateurs de l’iftar collectif ont choisi de servir des plats typiquement algériens. Ils ont ainsi régalé leurs hôtes avec des merveilles de la cuisine traditionnelle aux parfums nord-africains, à l’instar du bourek et metaoum. Un vent méditerranéen a ainsi soufflé sur le Nord américain où les températures sont souvent glaciales.

usa étudiants algériens

usa étudiants algériens

usa étudiants algériens

L’ambassade américaine à Alger a conclu par une question. Elle a demandé aux abonnés de sa page s’ils avaient déjà passer le ramadan où la fête de l’Aïd dans un pays étranger. Cela en vue d’inciter ceux qui ont vécu cette expérience à partager leurs souvenirs.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes