Universités en Algérie : Belgacem Haba livre son expertise

Algérie – Le professeur Belgacem Haba partage son expérience avec les étudiants et s’adresse aux universités en Algérie. Découvrez, ce 30 mai 2022, les précieux conseils donnés par le meilleur inventeur à la Silicon Valley.

En effet, le professeur Belgacem Haba a tenu une conférence à distance au niveau de la salle de conférence à l’université des Frères Mentouri à Constantine. À l’occasion de cette journée d’étude, le scientifique algérien, Belgacem Haba, a partagé, avec les universités en Algérie, son expérience dans le domaine des start-up et de l’innovation, apprend-on du quotidien arabophone, Ennahar.

Dans un discours prononcé en marge de sa rencontre avec un groupe d’étudiants, le chercheur a livré son expertise. Haba a alors souligné la nécessité d’adopter une mesure permettant aux étudiants porteurs d’idées innovantes de se projeter vers un projet futur. Il a indiqué que les jeunes souhaitant se lancer dans les start-up doivent être initiés tout au long de leur parcours universitaire.

Par ailleurs, le scientifique a souligné la nécessité d’ajouter un module à l’université. Celui-ci permet donc aux étudiants de mesurer leurs compétences. Tout en leur offrant une opportunité de développer leur savoir-faire dans l’art de présenter leurs idées et d’expliquer leurs valeurs. En plus de l’apport qu’il peut y avoir à travers ces idées. Cette opportunité garantit, selon lui, leur succès dans le domaine.

Belgacem Haba partage ses connaissances pour le développement d’un projet

Dans le même sillage, l’inventeur a appelé les universités algériennes à offrir aux étudiants une bonne formation. Celle-ci fournit aux futurs teneurs de projets une préparation pour faire leur entrée dans l’univers de l’entrepreneuriat. Selon Belgacem Haba, les étudiants doivent connaître l’art de la conviction. Ainsi, ils pourront par la suite l’appliquer sur leurs futurs investisseurs. Et ce, afin d’obtenir des financements pour matérialiser leurs idées.

Par ailleurs, le scientifique algérien a précisé que le fondement d’un projet doit être basé sur un besoin particulier. Autrement dit, le futur entrepreneur doit se lancer dans la création d’une start-up qui apportera de nouvelles solutions à la communauté. Cela doit se concrétiser en préparant un plan d’affaires et en choisissant un personnel qualifié pour le projet. Sans pour autant détourner sa concentration sur les objectifs et les bénéfices.

Dans un deuxième contexte, le professeur a souligné la nécessité de connaître le marché et les entreprises. Et ce, avant de concrétiser l’idée de départ. D’autre part, l’inventeur a tenu à signaler que les jeunes souhaitant se lancer dans les start-up doivent faire preuve de confiance en soi et d’optimisme. En plus d’intelligence sociale et de contrôle émotionnel lors des relations commerciales.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes