AccueilActualitéUniversité privée, Numidia, de l’Algérien Belgacem Haba : le nom et le...

Université privée, Numidia, de l’Algérien Belgacem Haba : le nom et le siège font polémique

Algérie – Suite au lancement de la nouvelle université privée du scientifique algérien Belgacem Haba, « Numidia Institute of Technology », une polémique a été créée sur les réseaux sociaux au sujet du nom et du siège de cette dernière. Dzair Daily vous fait part de plus de détails, dans cette édition du 16 août 2022.

En effet, suite à l’inauguration de la première université privée en Algérie par le professeur et scientifique algérien Belgacem Haba, ayant pour nom « Numidia Institute of Technology », celui-ci a attiré l’attention de beaucoup de personnes et une polémique a été créée quant au nom et au siège de cette université. Il s’agit de ce que rapporte Ultra Algeria, le média généraliste arabophone. 

Rappelons notamment que c’est la première fois qu’on entend parler d’une université spécialisée en intelligence artificielle. Soit, la seule et unique dans toute l’Afrique du Nord. Effectivement, la susdite faculté, se situe dans la commune de Rahmania au sud-ouest d’Alger. L’information est relatée par le même média. 

Il sied de dire que le nom « Numidia institute of technology » ainsi que l’endroit où elle se situe sème la controverse sur la Toile depuis son ouverture. Elle est actuellement sujette à la critique. Certains internautes l’ont tournée en dérision, allant jusqu’à lancer des commentaires sarcastiques à son sujet.  

En raison du siège qui héberge la susdite université. Puisque celle-ci occupe un étage dans un immeuble d’habitation. Et au-dessus, on l’en retrouve des entrepôts commerciaux. Le prétexte est que cet endroit n’est guère adéquat à une université digne de ce nom. Cela a déplu et a choqué plusieurs internautes, ce qui les a poussés à se poser certaines questions. Est-ce vraiment une université ?, apprend-on de la même source. 

Le journaliste Hatem Ghandir adresse un message au scientifique Belgacem Haba

Dans le contexte des critiques lancés à l’encontre de « Numidia Institute of Technology », le journaliste Hatem Ghandir s’exprime. En effet, ce dernier déclare : « J’espère que le projet de l’Institut de technologie, Numidia, la première université privée de ce type dans le pays, ne se fera pas de manière aussi inappropriée ». 

Le journaliste d’Al Jazeera a expliqué son opinion en s’adressant de manière directe à Belgacem Haba. Disant qu’il espère que cette université répond aux normes et aux attentes des Algériens. Insistant sur le fait qu’elle devrait être un exemple pour les universités privées en particulier. Ainsi qu’aux autres universités en général, en Algérie.

Enfin il est utile de rappeler qu’un tollé a été créé au sujet de la susdite Université, en raison de son siège « Inapproprié ». D’ailleurs, des bienfaiteurs de la ville de Sétif ont même fait un don à Belgacem Haba afin de réaménager le siège de son université. En expliquant que le professeur voulait juste servir son pays.

algérien belgacem haba université

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes