AccueilSociété et CultureSociétéL'Union européenne en Algérie en collaboration avec le ministère de la Pêche...

L’Union européenne en Algérie en collaboration avec le ministère de la Pêche recrute

Algérie – Apprenez aujourd’hui, 23 février 2022, comment postuler à ce projet co-financé par l’Union européenne et le ministère de la Pêche et des Productions halieutiques de notre pays.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Économie Bleue pour le soutien au secteur de la Pêche et l’Aquaculture en Algérie, l’Union européenne en partenariat avec le ministère algérien de la Pêche recrute. Ce projet mis en œuvre par l’agence publique Expertise France vise à contribuer à la modernisation du secteur et son développement durable.

Dans le détail, le représentant de l’Union européenne en Algérie a annoncé hier l’ouverture d’un recrutement pour de deux postes. De ce fait, l’organisme est à la recherche d’un ou une experte LT référent(e) en « Entrepreneuriat ». Ce poste assure la mise en œuvre des activités favorisant la création d’entreprises et de start-ups  dans les domaines de l’Économie Bleue. En plus d’un ou d’une L’expert(e) perlé(e).

Ce second poste implique « recherche et innovation ». C’est-à-dire qu’il s’agit d’assurer l’élaboration des activités en lien avec l’accompagnement des acteurs de la recherche et de l’innovation dans les domaines de l’Économie Bleue. Dans ce sens, les deux personnes recrutées devront travailler en étroite collaboration.

Comment postuler : profil souhaité, délai et autres informations utiles

On notera d’abord que le 13 mars 2022 est le dernier délai pour soumettre votre candidature aux deux postes sus-cités. L’expert.e LT référent.e « Entrepreneuriat » devra répondre à un nombre de critères. Dans ce cas, un profil BAC +5 est exigé dans les domaines du développement du secteur, de l’entrepreneuriat. Ou d’autres domaines pertinents au regard de la thématique.

De surcroît, on requiert pour ce poste des compétences avérées en management dans un contexte multiculturel. En plus d’une excellente connaissance du cycle projet et des outils de pilotage. On met également l’accent sur la connaissance des acteurs et des institutions de l’entrepreneuriat en Algérie. À savoir des écosystèmes de financement, de création et de développement d’entreprises. En revanche, la connaissance des secteurs de l’Économie Bleue serait un atout.

D’autre part, d’autres compétences sont nécessaires pour décrocher ce travail. D’après l’annonce, la capacité à travailler en équipe en ayant le sens de la diplomatie est indispensable. Pareillement, la capacité d’adaptation, flexibilité et excellent leadership sont mis en exergue.

En plus de la maîtrise des outils bureautiques et d’excellentes capacités de communication à l’écrit et à l’oral. Sans oublier, les qualités analytiques et l’esprit de synthèse. Avec un esprit d’initiative, sens des responsabilités et d’une grande rigueur.

Expert(e) perlé(e) « Recherche et Innovation » : voici les critères exigés

Dans l’optique de candidater à ce second poste, on recherche un profil avec un BAC+7 ou Doctorat en sciences /ingénierie dans les domaines du développement durable. Et, ou également dans l’Économie Bleue. À savoir, sciences de la mer, gestion de l’environnement marin et littoral, ou autres domaines pertinents liés à la thématique.

Pour ce faire, il faudrait avoir les mêmes connaissances, compétences linguistiques et générales similaires au poste mentionné plus haut. Finalement, ceux recrutés devront travailler à Alger et au niveau d’autres wilayas côtières en Algérie. Donc, si vous répondez aux critères exigés, veuillez fournir un CV, une lettre de motivation, et lettre de références.

algérie européenne union

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes