AccueilSociété et CultureCultureL'UNESCO désigne la musique du raï comme patrimoine algérien

L’UNESCO désigne la musique du raï comme patrimoine algérien

Algérie – L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a officiellement classé le raï algérien au patrimoine immatériel de l’humanité. Apprenez plus de détails à ce sujet ce 1er décembre 2022. 

C’était attendu, mais c’est désormais officiel. L’UNESCO a classé le raï algérien au patrimoine immatériel de l’humanité. Depuis le 28 novembre dernier, l’organisation a examiné la candidature algérienne. Il aura fallu attendre donc ce jeudi 1er décembre 2022 pour qu’il soit acté. En effet, L’UNESCO a annoncé, aujourd’hui, la nouvelle sur son compte Twitter. 

Dans sa publication, ladite organisation a indiqué l’inscription d’un nouvel élément au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il s’agit du raï, chant populaire en Algérie, a souligné l’UNESCO. Cette dernière a également tenu à adresser ses félicitations aux Algériens à cette occasion. 

Né dans sa forme traditionnelle au début des années 1930 dans la région de l’Ouest de l’Algérie, ce genre musical s’est ensuite modernisé. Puis s’est internationalisé grâce à plusieurs artistes algériens qui lui ont donné un nouveau souffle. Parmi tant d’autres, on citera notamment Cheb Khaled et Cheb Mami. Leurs chansons sont des succès planétaires qui comptabilisent encore aujourd’hui des millions de vues sur les différentes plateformes. 

UNESCO : la harissa tunisienne bientôt au patrimoine de l’humanité 

Par ailleurs, l’UNESCO a entamé, depuis le 28 novembre dernier, l’étude des dossiers pour inscription sur la liste du patrimoine de l’humanité. Elle a annoncé ceux qu’elle a acceptés le lendemain. Soit, le 29 du même mois. Le processus se poursuivra jusqu’à samedi prochain. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

Selon la même source, la baguette de pain française a été déjà inscrite dans le patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Par ailleurs, la Tunisie a aussi déposé sa candidature pour l’inscription des méthodes de préparation de la harissa. Une purée de piments rouges originaire de Tunisie

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes