19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
samedi, 22 juin 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueTurquie : Macron avertit Erdogan sur l'intervention militaire en Libye

Turquie : Macron avertit Erdogan sur l’intervention militaire en Libye

Publié le

- Publicité -

Turquie – Le président français a mis en garde son homologue turc sur les conséquences de son « intervention militaire » en Libye.

Dans un échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan daté du vendredi 03 janvier; le président français a mis en garde son homologue turc sur sa tentative d’intervention militaire en Libye pour soutenir les forces du gouvernement de Fayez Al-Sarraj (GNA); face aux troupes du maréchal Khalifa Haftar.

« Il n’y a pas de solution militaire à la crise » en Libye; a déclaré le président français Emmanuel Macron, cité par Radio France internationale (RFI). Il souligne en outre la nécessité d’éviter un « risque d’escalade » lié aux « interférences étrangères » et militaires dans le pays.

- Publicité -

Pour rappel, le président américain Donald Trumpe avait lui aussi mis en garde Erdogan contre sa tentative d’ingérence en Libye et en Méditerranée orientale. Une intervention qui « compliquerait la situation en Libye »; avait estimé le Président des États-Unis d’Amérique.

L’Algérie reste sur ses gardes

Cette ingérence sécuritaire turque en Libye, décriée par la communauté internationale; risque d’empirer la situation dans toute la région nord Africaine et dans les pays limitrophes.

En effet, l’intervention militaire turque en Libye pourrait produire de « graves répercussions » et des « conséquences désastreuses » sur les pays partageant des frontières avec la Libye; et par corollaire, tous les pays de la région du Maghreb et du Sahel; avait expliqué le politologue algérien Abdelkader Soufi dans un entretien avec le média russe Sputnik.

- Publicité -

Pour rappel, l’Algérie défend officiellement l’idée d’un « dialogue inclusif » en Libye comme solution pour une sortie du conflit fratricide qui déchire le pays. Elle condamne en même temps « toute tentative d’ingérence étrangère; quelle qu’elle soit, dans un souci de préservation des intérêts suprêmes du peuple libyen ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -