AccueilGuide VoyagesLa Turquie n'accorde plus de visas aux Algériens ? L'ambassade tranche

La Turquie n’accorde plus de visas aux Algériens ? L’ambassade tranche

Algérie – À la lumière de l’ouverture des frontières, de nombreuses rumeurs circulent au sujet de la délivrance de visas pour la Turquie aux citoyens algériens. L’ambassade de ce pays de l’Anatolie a mis les choses au clair, à travers un communiqué, à ce sujet.

Suite aux informations circulant ces derniers temps et faisant état d’une suspension de délivrance des visas pour les citoyens algériens, la Turquie a réagi. La représentation diplomatique turque n’a pas tardé à démentir catégoriquement ces rumeurs. Chose à laquelle elle a procédé, vendredi, par le biais de sa page Facebook officielle. 

En effet, l’ambassade de Turquie chez nous a tenu à préciser qu’elle n’a jamais suspendu l’octroi des visas. Elle a assuré, par la même occasion, le maintien de l’opération, permettant, de ce fait, aux Algériens d’accéder à son territoire. C’est en tout cas ce qui ressort de la même source.

D’autre part, l’ambassade a abordé un autre point. Elle a mis le point sur les restrictions sanitaires mises en place, liées aux conditions d’accomplissement du voyage en Turquie. Outre la détention d’un visa, en cours de validité, la même source a indiqué l’obligation de la présentation d’un test PCR négatif. Ce dernier ne doit pas dépasser les 72 heures à compter de l’heure du départ. 

Reprise des vols : les personnes dispensées du tests PCR pour entrer en Turquie

Figure aussi dans la liste des conditions, la présentation d’un carnet de vaccination d’au moins quatorze (14) jours. Ce dernier est délivré par les autorités sanitaires. Les passagers doivent être munis également d’un document certifiant la guérison de la Covid dans les six (6) derniers mois pour ceux qui ont été infectés et se sont rétablis. C’est ce qu’a dévoilé la représentation diplomatique, via le même communiqué.

Un peu plus loin, l’ambassade de Turquie chez nous a rappelé que les citoyens algériens ne seront pas soumis à une quarantaine. Cela, à leurs arrivée sur le territoire de la République de Turquie. Il convient de noter que l’ambassade a déjà précisé les catégories dispensées de la présentation d’un test de dépistage négatif.

Elle a cité, dans ce sens, les personnes ayant déjà reçu la deuxième dose de vaccins contre la Covid-19. Et ce, quatorze (14) jours avant la date du vol. Les personnes contaminées par le virus au cours des six (6) derniers mois peuvent aussi ne pas se faire dépister. Néanmoins, cette dernière catégorie doit présenter une preuve à l’appui, délivrée par les autorités sanitaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes