27.9 C
Alger
27.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéMaghrebTunisie : Tentative d’assassinat du président Tunisien, Kaïs Saïed ?

Tunisie : Tentative d’assassinat du président Tunisien, Kaïs Saïed ?

Publié le

- Publicité -

Tunisie – Selon le média Tunisien Alchourouk, un homme d’affaires aurait essayé de soudoyer un boulanger pour assassiner le président Tunisien, Kaïs Saïed.

En effet, Selon le journal Tunisien, Alchourouk, un jeune homme d’affaires Tunisien a essayé de soudoyer le boulanger chez lequel le président Tunisien achète son pain tous les matins. Le chef d’entreprise aurait demandé au boulanger de mettre un produit toxique afin d’assassiner Kaïs Saïed en Tunisie. 

Le jeune chef d’entreprise aurait promis une somme de 20 mille dinars contre l’assassinat de Kaïs Saïed avec un produit toxique dans son pain, rapporte la même source.

- Publicité -

Néanmoins, la présidence de la République tunisienne a affirmé dans un communiqué rendu public aujourd’hui, vendredi 21 août 2020; que toutes ces informations sont fausses et que ce n’est que des rumeurs. Selon le média Direct Info; les unités sécuritaires auraient ouvert une enquête afin de déterminer si la tentative d’assassinat avait bien eu lieu ou pas.

Tentative d’assassinat après sa déclaration sur la laïcité ? 

Le 13 août dernier, le président de la république tunisienne Kaïs Saïed; a tenu un discours au palais de Carthage à l’honneur de la fête nationale de la Femme. D’après, le rapport du média Business News; le président a exprimé une ferme opinion sur l’État tunisien qui selon lui ne doit être basé sur aucun socle religieux

Un avis décisif et net que le Chef d’État; n’a pas omis d’exprimer à haute voix en présence de Rached Ghannouchi, chef du parti islamique Ennahdha. Dans le même ordre d’idées, Kaïs Saïed; ne s’est pas limité à un simple point de vue énonciateur; il a aussi pointer du doigt la divagation retrouvée au sein de la constitution de 2014. 

- Publicité -

Poursuivant dans le même sillage; le président estime que le premier article abordé au niveau de ladite constitution qui révèle que la Tunisie est un pays dont la religion est l’islam; est un récit en totale incohérence avec l’essence même d’un État constitué de lois et de diverses institutions. Il enchaîne en soulignant que « Cela signifie-t-il qu’il y a des pays qui iront en enfer et d’autres au paradis ? ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -