MaghrebVoyageurs Algériens

La Tunisie ouvre ses frontières : Mais pas avec l’Algérie classée « rouge »

1
frontières tunisie algérie rouge
S'abonner :

Tunisie – Aujourd’hui, samedi, la Tunisie a ouvert ses frontières, mais pas avec l’Algérie qui se positionne dans le rouge. Il n’y a plus lieu, parait-il, d’un accord bilatéral en la matière.

La Tunisie ouvre en effet ses frontières. Le pays du Jasmin est du nouveau accessible par voies aérienne, terrestre et maritime. L’information est rapportée par le quotidien algérien El Bilad. Le ministère tunisien de la Santé a cependant élaboré une classification pour les pays du monde. L’Algérie, quant à elle, se place sur la liste rouge que la Tunisie a établi pour affranchir ses frontières.

Parmi ces mesures particulières on trouve celle concernant les personnes en provenance de pays figurant sur la liste verte. La Tunisie les considère comme pays sans risque. Ce type de voyageurs n’est donc pas tenu de prendre des mesures spéciales relatives au coronavirus. L’Algérie n’y figure pas. 

Ceux provenant des pays de la liste orange doivent par contre effectuer une analyse en laboratoire (PCR-RT) 72 heures avant d’arriver en Tunisie. Il y a lieu également d’obligation de rester 14 jours en auto-confinement. Ils ont en outre le choix de demeurer à l’hôtel. L’Algérie n’y apparaît pas non plus.

Ainsi, « les pays ne figurant sur aucune liste » appartienne à la catégorie « rouge, comme l’Algérie ou la Russie, deux gros marchés pour le tourisme tunisien »; a stipulé contre toute attente ce samedi à l’AFP, le ministère tunisien de la Santé.

Ouverture des frontières avec l’Algérie : La Tunisie a changé d’avis

Seuls les Tunisiens en provenance des pays classés rouges à l’instar de l’Algérie peuvent rejoindre la Tunisie. Ils doivent à cet effet se soumettre à une quarantaine obligatoire. Elle sera de deux semaines. La première à l’hôtel et la deuxième chez eux. C’est facultatif et il leur appartient le choix du lieu de leur quarantaine.

Le membre du Comité Scientifique tunisien, Habib Guedira, a annoncé jeudi dernier l’avènement d’un accord algéro-tunisien relatif à l’ouverture des frontières entre les deux pays. Sauf qu’aujourd’hui un autre discours se fait entendre; plaçant l’Algérie dans la zone rouge.

Article recommandé :  Vols de rapatriement Algérie/France : Qui a le droit de voyager ?

Il convient de rappeler par ailleurs que le Conseil mondial du voyage et du tourisme (CMVT) classe depuis vendredi 26 juin  la Tunisie comme pays sûr. La Tunisie figure ainsi dans la catégorie « destination Covid-Safe ». Cela avec le statut de « Safe Travel Stamp ».

Coronavirus en Algérie : La hausse des contaminations inquiète les experts

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Nombre de cas par Wilaya (Alger, Blida, Sétif)

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Bien cordialement pour nos amis tunisiens , vous avez vu juste et ce ne sont pas les discussions en haut lieu qui pouvait changer quoi que ce soit. La réalité est bien là, nos pouvoirs publics n’ont pas su prendre les mesures d’une telle pandémie. Alors qu’a Tunis , la police était derrière la population pour les sensibiliser sur toutes ces mesures barrières , chez nous , la police ne cesse de tourner avec leurs voitures comme si de rien n’était. On a comme l’impression que cette situation arrangé les affaires de certains .De toutes les manières, la position de… Lire la suite »