22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéTunisie : l'histoire d'amour d'une musulmane avec un juif couronnée par un...

Tunisie : l’histoire d’amour d’une musulmane avec un juif couronnée par un mariage (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Tunisie – L’étonnante histoire d’amour d’un couple originaire de la Tunisie de différentes religions, se conclue par un mariage entre la femme musulmane et son conjoint juif. Retrouvez tous les détails à ce sujet, dans la suite de cette édition du mardi 7 juin 2022.

C’est l’histoire d’Anissa Daoudi, d’origine tunisienne, appartenant à une famille musulmane qui décide d’épouser un homme juif en Tunisie. Et ce, malgré les restrictions de la religion et de la société. La future mariée déclare qu’elle connait son conjoint depuis toute jeune. Cela a pris 30 ans pour que le couple se retrouve et construit son histoire d’amour qui finit par un mariage.

Effectivement, la relation entre ces deux amoureux a fait face à des difficultés. Cela s’est traduit, au départ, par un refus ferme de la part des deux familles. Toutefois, le couple a tenu à défier tous les obstacles et les ennuis. Contre toute attente, les amoureux sont parvenus à avoir l’accord de leurs proches. Ainsi, ils ont prouvé à tout le monde qu’ils pouvaient bien s’entendre.

- Publicité -

De son côté, Anissa a déclaré que le reste de sa famille n’a toujours pas accepté sa décision. Celle d’épouser un juif. À l’image de la religion juive, l’Islam interdit les unions interreligieuses pour les femmes. Ce n’est qu’en 2017, que le Gouvernement tunisien a annulé les lois encadrant les mariages. Désormais, les femmes peuvent donc épouser des hommes non-musulmans.

Une musulmane et un juif : respect et cohabitation

Par ailleurs, Anissa affirme qu’elle mène une vie épanouie. Elle déclare être très heureuse auprès de son époux. D’autant plus que ce dernier la respecte énormément, dit-elle. La jeune femme a alors déclaré que ses croyances n’ont pas changé. Et qu’elle continue de pratiquer ses devoirs religieux le plus normalement du monde. 

La Tunisienne a déclaré avoir déjà accompagné son mari à « El Ghriba ». Il s’agit de l’un des principaux endroits et marqueurs identitaires des juifs en Tunisie. Dans sa déclaration, elle affirme qu’avec son conjoint, ils veillent au bon respect de leurs religions respectives.

- Publicité -

Quant à son mari, il précise qu’il entretient une relation magnifique avec sa femme. De plus, il déclare que « chacun est libre dans ses croyances ». Selon lui, il n y a pas de différence entre ceux qui croient au même Dieu. Il ajoute qu’il respecte énormément les fêtes religieuses de sa conjointe, comme notamment Aïd al-Fitr et Aïd al-Adha.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -