AccueilSociété et CultureFaits DiversTunisie : Un Algérien fuit du centre de confinement après son rapatriement

Tunisie : Un Algérien fuit du centre de confinement après son rapatriement

Tunisie – Un jeune Algérien s’est échappé d’une mise en quarantaine obligatoire au complexe de la jeunesse à Béja en Tunisie après son rapatriement. 

Après son rapatriement, un jeune Algérien de 26 ans a fui, dimanche 30 août, le centre de confinement obligatoire, au complexe de la jeunesse dans la région de Béja en Tunisie, située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière tuniso-algérienne, rapporte Shems FM

Malgré que le confinement est une mesure qui s’applique à tous, sans exception, le ressortissant Algérien confiné s’est échappé avec deux autres Algériens qui l’accompagnaient après quelques heures de son admission par la garde nationale.

Le même média qui rapporte les informations de sa source sécuritaire a indiqué que le jeune Algérien qui a pris la fuite fait actuellement l’objet de recherche en Tunisie.

La Tunisie ouvre ses frontières à ses ressortissants bloqués en Algérie 

Dans un communiqué rendu public le 28 août, l’Ambassade Tunisienne en Algérie a tenu à informer; les ressortissants tunisiens bloqués en Algérie qu’il est possible de traverser les frontières terrestres entre; la Tunisie et l’Algérie avec son véhicule personnel à partir d’hier, soit le 31 août. Cependant, cette autorisation est conditionnée à la garde de ces véhicules à l’entrée du sol Tunisien; notamment au poste-frontière d’Oum Teboul.

La même source indique que les propriétaires des voitures en question pourront récupérer leur véhicules; « une fois la période du confinement sanitaire obligatoire à l’hôtel consommée ». Notre source a précisé également que « le transport des rapatriés depuis le passage frontalier au lieu du confinement se fera par bus ».

En outre, ce rapatriement comporte une autre condition obligatoire. Celle de la présentation d’un test PCR négatif. Ce test doit également s’accompagnait d’un bon de réservation dans un hôtel; où le voyageur devra passer la période de quarantaine sanitaire obligatoire; a insisté l’Ambassade.

Il convient de mentionner que, les autorités compétentes en Algérie ont lancé une opération de rapatriement; le 03 août dernier pour permettre aux 500 personnes bloquées en Tunisie de regagner leurs terres. Ces dernières ne sont pas uniquement des ressortissants algériens. Mais aussi des étrangers et tunisiens disposants de la résidence algérienne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici