Tunisie : 3 athlètes algériens mis en prison

Tunisie – Le tribunal du Gouvernorat de Nabeul en Tunisie a prononcé la prison à l’encontre de 3 athlètes algériens. On vous dévoile les détails, ce 18 mai 2022.

Ainsi, les rumeurs qui circulaient sur les réseaux sociaux se sont avérées réelles. En effet, la porte-parole du tribunal de Grombalia, Wided Boumaiza, a confirmé que trois athlètes algériens ont été mis en prison, en Tunisie. On vous communique les détails dans les prochaines lignes de cet article.

Selon les informations reliées par les médias tunisiens et reprises par le quotidien francophone El Khabar, les Algériens en question s’étaient rendus dans ce pays voisin dans le cadre d’une compétition sportive. Dans le détail, ces derniers sont accusés d’avoir agressé sexuellement une mineure, dans l’enceinte de l’hôtel de résidence.

À ce propos, on apprend que la victime était en vacances en compagnie de sa famille au nord de la région de Hammamet, en Tunisie. Conformément aux précisions du média susmentionné, celle-ci séjournait au niveau du même hôtel que ces trois agresseurs. C’est donc comme ça qu’ils ont pu l’atteindre.

Les trois Algériens en prison en attendant les résultats de l’enquête

Le week-end dernier, la maman de la victime a porté plainte pour dénoncer le grave accident dont la victime était sa propre fille. Selon la mère, les trois Algériens ont leurré sa fille pour l’isoler avant de l’agresser. De suite, les autorités sécuritaires tunisiennes ont procédé à l’arrestation immédiate des suspects.

En parallèle, la brigade de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants à Hammamet a été chargée d’enquêter sur l’affaire. Le juge d’instruction du tribunal de Grombalia a entendu la fille ainsi que les suspects. En conclusion, le juge a prononcé des mandats de dépôt à l’encontre des trois Algériens accusés. Ces derniers sont actuellement en prison, souligne la même source.

Face à cela, le délégué à la protection de l’enfance à Nabeul s’est engagé à fournir les soins de santé nécessaires à la mère ainsi qu’à l’enfant. Toutefois, l’identité des Algériens concernés et leur éventuel club demeurent inconnus à l’heure actuelle.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes