Tunisair : Olfa Hamdi pousse un coup de gueule après son limogeage

TunisieÀ peine deux mois en tant que PDG de la compagnie aérienne Tunisair, Olfa Hamdi a été destituée de ses fonctions, aujourd’hui 22 février 2021. Une décision qu’elle conteste et dénonce vivement.  

D’abord, il convient de rappeler que la jeune femme de 35 ans, Olfa Hamdi, a été désignée PDG de Tunisair, le 04 janvier dernier. Elle devait incarner la jeunesse et la volonté du peuple tunisien au changement. Son affectation visait particulièrement à aider la compagnie à sortir d’une impasse persistante. Aussitôt arrivée à la tête de ladite compagnie aérienne, aussitôt partie. 

Un limogeage qui semble lui rester en travers de la gorge. « J’allais annoncer aujourd’hui la stratégie de sauvetage de Tunisair et ce, suite au refus du gouvernement de sauver la compagnie ». C’est en effet ce qu’a noté Olfa Hamdi dans un post publié cet après-midi, sur sa page Facebook. 

Dans le même ordre d’idées, l’ex-PDG affirme avoir contacté le ministre du Transport pour s’assurer de la véracité de son évincement. Moez Chakchouk, donc, lui a garanti qu’elle occupait toujours son poste de PDG, souligne-t-elle dans la même publication. La jeune femme s’étonne de la décision de son gouvernement. En colère, Hamdi pousse un vrai coup de gueule après quelques heures de l’annonce du remaniement.

Lire aussi : Tunisair : La nouvelle PDG suscite des réactions

« Monsieur le ministre, la transparence est un principe consacré par les articles 10 et 15 de la Constitution ». C’est ainsi que s’est emportée Olfa Hamdi en expliquant qu’elle compte éclairer l’opinion publique sur cette affaire. « Inévitablement, je vais éclairer l’opinion publique sur cette affaire », promet-elle, arguant que « le système actuel est un cimetière pour les jeunes et les femmes ». 

Tunisair PDG Olfa Hamdi

Il est à noter que c’est le ministère du Transport qui s’est chargé d’annoncer le départ de la désormais ex-première responsable de la compagnie aérienne susdite. « Le ministère informe que madame Olfa Hamdi a été démise de ses fonctions de PDG de la compagnie Tunisair ». C’est effectivement ce dont a fait part un communiqué publié sur la page Facebook du ministère tunisien du Transport et de la Logistique.

| Sujet connexe : Algérie – Tunisie : Une nouvelle ligne aérienne dès l’ouverture des frontières

Olfa Hamdi est devenue la première femme au Maghreb à occuper une telle fonction. Cependant, elle n’aura pas pu aller au bout de ses objectifs pour redresser la situation actuelle de Tunisair. Malgré ses références académiques, la jeune tunisienne n’a apparemment pas convaincu le département de tutelle. 

Il semble intéressant de rappeler que Hamdi est titulaire d’un master en sciences mécaniques et ingénierie. Elle a fait ses études dans la prestigieuse École centrale de Lille. Elle détient notamment un grade de l’École de droit de l’Université du Texas. Dévouée à ses études, Olfa possède un troisième diplôme. Soit un master en management de grands projets industriels de l’Université de Texas à Austin (USA). 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes