Trois Algériens médaillés au Championnat du monde de boxe en Russie

Sport – Parmi ceux montés sur le podium de la cinquante-huitième (58e) édition du Championnat du monde de boxe militaire, en Russie, trois (3) Algériens ont été médaillés. Découvrez davantage de détails à ce sujet dans la suite de notre édition du dimanche. 

Le coup d’envoi de cette prestigieuse compétition internationale a eu lieu le 18 dernier, au sein du célèbre Centre des Congrès et des Exposition «Patriote» de Moscou (Patriot Exhibition and Convention Center). Au total, deux trente et un (231) pugilistes issus de trente-six (36) pays s’y sont produits. Trois Algériens ont assuré leur présence en finale de ce Championnat du monde de boxe militaire, qui s’est donc déroulée en Russie. 

La Russie a abrité les deux cent seize (216) combats du Championnat du monde de boxe militaire 2021. Au cours de la semaine écoulée, les opposants du monde entier se sont retrouvés dans des catégories de poids différentes. À savoir dix pour les hommes et cinq pour les femmes. Comme chaque année, les jeunes puncheurs algériens se sont engagés à faire tout leur possible sur le ring pour honorer le drapeau national. 

Et ils y sont parvenus en se hissant dans le dernier carré de ce prestigieux tournoi international de boxe. Mieux encore, trois d’entre eux ont glané trois médailles supplémentaires pour l’Armée Nationale Populaire (ANP). C’est en effet l’information que relate le quotidien généraliste Ennahar dans son édition du samedi. Nous la reprenons ici, ce 26 septembre 2021. 

58e édition du Championnat du monde de boxe militaire : l’ANP s’illustre au classement des médailles 

Ils ont tout donné, avant de finir au pied du podium. Les boxeurs représentant l’Armée Nationale Populaire (ANP) ne rentrent pas bredouille de Russie. Grâce à eux, l’Algérie figure parmi les pays collectionnant le plus de médailles des sports militaires. À commencer par Mohamed Houmri (81 kg). Celui-ci a réussi son combat final, qui fut long à se dessiner. Il est tombé sur un adversaire robuste qui a su contrecarrer sa vitesse et sa précision. 

Il s’agit du russe Rajab Radjabov. La victoire n’a donc pas été aussi évidente que lors des premières phases. Lui qui n’y a quasiment pas été mis en difficulté. Mais le jeune boxeur algérien a su faire la différence avançant sans cesse et empêchant son opposant de trouver la bonne distance. Mohamed Houmri a ainsi vu, hier, son palmarès s’enrichir avec une médaille d’argent en Championnat du monde de boxe militaire. 

Au cours de la même soirée, Oussama Mordjane a remporté la médaille de bronze dans la catégorie des 52 kilogrammes en dominant également aux points. Jamais deux sans trois. Abdenacer Belaribi (61 Kg) s’est, lui aussi, hissé sur la troisième marche du podium dans la discipline. C’est en outre ce dont nous a informé la même source médiatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes