Trois Algériens arrêtés pour falsification de billets de banque

Algérie – Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Mostaganem ont démantelé un réseau spécialisé dans la falsification de billets banque algériens, composé de trois (03) individus.

Dans le cadre du démantèlement d’un réseau de faussaires, une affaire liée à la falsification de billets de banque de 1.000 dinars algériens a été résolue. Cela au niveau de Mostaganem. Les services de la Sûreté nationale de la wilaya ont mis la main, d’abord sur deux trafiquants algériens, spécialisés dans la falsification de faux billets. Ces derniers étaient à bord d’un véhicule de tourisme. Ils sont âgés de 25 et 29 ans.

Les doutes des enquêteurs se sont avérés, effectivement, fructueux. Le premier suspect repéré par les forces de l’ordre était en possession d’une quantité de 15 coupures de 1.000 DA. C’est ce que relate le quotidien arabophone Ennahar, ce 30 mai 2021. Le deuxième suspect, quant à lui, détenait deux faux billets. Selon la même source, la poursuite de l’enquête a abouti à l’arrestation d’un troisième acolyte âgé de 23 ans.

Ce dernier a fait l’objet d’une perquisition à son domicile, dans la même wilaya. Et ce, à la suite de la délivrance du mandat de perquisition par le procureur de la République. L’opération de fouille a abouti à la saisie d’une arme blanche ainsi qu’à celle d’un véhicule. C’est ce que souligne la même source médiatique.

Démantèlement d’un réseau de faux monnayeurs : les éléments de l’acte illégal

D’autre part, la brigade économique et financière de la police judiciaire a saisi un montant de 76 millions de centimes, non falsifiés. La somme provient des échanges des faux billets. L’unité d’élite de la police algérienne a alors confisqué les produits de cet acte illégal de plus en plus récurrent en Algérie.

D’après le média susmentionné, les mis en cause ont été traduits devant le procureur de la République. Cela afin de répondre à deux accusations, portées à leur encontre. À savoir, la création d’une association de malfaiteurs, contrefaçon et trafic de billets de banque. Selon la même source, les trois contrefacteurs sont actuellement placés en détention provisoire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé