Le triste bilan des féminicides en Algérie dévoilé

Algérie – Le bilan des féminicides dans notre pays fait peur et n’annonce rien de bon pour les années à venir. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous.

D’année en année, le bilan des féminicides en Algérie s’alourdit et beaucoup plus de femmes perdent la vie. C’est, d’ailleurs, encore le cas cette année. Selon des études, les femmes sont, dans la plupart des cas, tuées par un proche, c’est-à-dire une personne de leur propre entourage. En effet, elles sont tuées par dizaines chaque année.

Et ce, généralement, de la main de leur mari et père de leurs enfants ou ex-conjoint. Le dernier féminicide en date mentionné sur la page Facebook Féminicides Algérie remonte au 31 août 2022. Il s’agit de l’histoire d’un homme qui a tué sa femme Samia. Celle-ci est décédée après avoir été attaquée au niveau de sa tête avec un outil tranchant. Ce n’est pas tout ! 

Le meurtrier ne s’est pas contenté de cela. Il a même tué ses trois (03) enfants en les étranglant à l’aide d’une corde. À titre informatif, l’accusé ne souffrait d’aucun trouble psychologique, selon le procureur de la wilaya d’Annaba. Il s’est même donné la mort après avoir commis l’irréparable. C’est ce qu’on a pu lire depuis la page Facebook susmentionnée. On vous dévoile davantage d’informations à ce sujet dans cette deuxième partie de l’article. 

Bilan des féminicides en Algérie : qu’en est-il pour cette année ? 

Dans le détail, il est question de 141 femmes assassinées entre le 1er janvier 2020 et le 30 août 2022. Sachant que l’année 2021 est considérée comme la plus meurtrière avec pas moins de 55 femmes tuées, affirme la même page déjà mentionnée. En ce qui concerne l’année en cours de 2022, les statistiques ne sont pas plus encourageantes.

Effectivement, pour le moment, 32 femmes ont perdu la vie courant la période qui va du 1er janvier au 30 août 2022. C’est ce dont a fait état le poste Facebook déjà cité. Les internautes estiment de leur côté qu’il ne faut pas négliger et banaliser ces crimes. Et ce, en appliquant des sentences beaucoup plus sévères à l’intention de ces criminels. Et vous, vous en pensez quoi ? 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes