Tremblements de terre en Algérie (Mila) : L’État va indemniser les pertes

Algérie – L’État a pris toutes les mesures nécessaires, pour indemniser les pertes matérielles engendrées par les deux secousses telluriques (tremblements de terre) de la wilaya de Mila. 

En effet, deux secousses telluriques (tremblements de terre) ont frappé l’Algérie (la wilaya de Mila) dans la matinée du 7 août, ces dernières n’ont causé de pertes humaines. Toutefois des dégâts matériels ont été remarqués et le ministre de l’Intérieur, des Collectivités et de l’Aménagement du territoire Kamel Beldjoud; a assuré que toutes les mesures seront prises pour venir en aide aux personnes impactées par le tremblement de terre; indique l’APS

Ainsi, dès la fin du séisme, le ministre Kamel Beldjoud; s’est immédiatement rendu sur les lieux de l’incident sous les instructions du président de la République. Sa mission étant de rassurer les habitants et de faire l’inventaire des dommages occasionnés. Il a également déclaré que toutes les habitations endommagées par les secousses seront restaurées progressivement. Néanmoins, il appelle les résidents de Mila à être patients, le temps que les autorités compétentes fassent un travail d’investigation pour réparer les pertes, rapporte la même source.  

Rappelons par ailleurs, que parmi les dégâts dressés par le bilan de la Protection Civile nous notons; des fissures dans les piliers et les murs de plusieurs bâtisses et l’effondrement de deux maisons; les personnes dont les habitations ont été touchées seront prises en charge par les autorités locales, a assuré le ministre des Collectivités. 

Vers un soutien psychologique et social pour les sinistrés

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a également demandé à Kaoutar Krikou; la ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme de se rendre rapidement à Mila pour rassurer les résidents.  

Cela étant, elle a assuré qu’une aide psychologique sera octroyée aux sinistrés; « Le département ministériel est à pied d’œuvre pour apporter le soutien nécessaire aux familles affectées par les séismes en plus d’un accompagnement psychologique et social en concertation avec les autorités locales »; a affirmé Mme Krikou. 

Pour rappel, les deux secousses telluriques qui ont frappé la ville étaient de magnitude 4.9 et 4.5 sur l’échelle de Richter; la première à 07h15 du matin  et la deuxième à 12h13; précise l’APS.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes