11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesTransavia exclut l’Algérie du programme de sa reprise des vols ?

Transavia exclut l’Algérie du programme de sa reprise des vols ?

Publié le

- Publicité -

Voyage – La semaine du 19 juillet s’annonce riche pour la filiale aérienne low cost du groupe Air France-KLM, Transavia, qui programme plusieurs vols inscrits dans le cadre d’une reprise graduelle, excluant l’Algérie de sa liste des pays concernés. 

Alors que la compagnie néerlandaise à bas coût avait progressivement rétabli depuis juin 2020 son activité, Transavia programme à partir du 19 juillet 2020 plusieurs vols, incluant des destinations vers les pays du Maghreb, mais pas l’Algérie, à partir de différentes bases en France. Soit notamment Lyon, Montpellier, Nantes et Paris-Orly.

C’est ce qu’a rapporté ce 15 juillet le site Routes Online, cité par VVA – Visas & Voyages Algérie. En effet, Transavia n’a programmé aucun vols au départ des quatre aéroports susmentionnés à destination d’une quelconque ville algérienne. Cela au moment ces dernières semaines ladite compagnie avait réalisé plusieurs vols hebdomadaires de rapatriement depuis l’Algérie vers la France.

- Publicité -

Cependant, nos voisins de l’Est et de l’Ouest, notamment la Tunisie et le Maroc, figurent dans la liste de reprise des vols de Transavia, effective à partir du 19 juillet prochain.

Toutefois, le Royaume chérifien n’a pas encore rouvert ses frontières. Ainsi la reprise des vols dépendra de la décision de ses autorités. Rappelons que diverses restrictions de voyage continuent d’affecter l’exploitation prévue de la compagnie aérienne Transavia et les droits de trafic de passagers.

Rapatriement / Ouverture des frontières en Algérie : L’incertitude persiste, les Algériens dans le flou.. 

Alors que plusieurs pays ont levé progressivement, depuis près de deux mois, le confinement sanitaire, dont certains pays européens. En Algérie, où le déconfinement a en effet eu lieu, certaines restrictions demeurent effectives, à savoir le maintien de la fermeture des frontières.

- Publicité -

Cela va sans dire que ce report à une date indéterminée d’ouverture des frontières est dû à la hausse constatée ces dernières semaines. Celle-ci empêche alors les pôles aérien et maritime de reprendre leurs activités de transports de voyageurs.

Cependant, les centres de dépistage du coronavirus ont enregistré une forte recrudescence de nouveaux cas positifs, particulièrement après l’Aïd El Fitr, suite aux regroupements familiaux lors des mariages et des fêtes. Face à ce constat, les autorités algériennes préfèrent attendre en maintenant les frontières fermées.

Soit jusqu’à ce qu’il y ait une baisse considérable des cas de contagion. Par ailleurs, les Algériens bloqués à l’étranger devront encore prendre leur mal en patience. Cela puisuqe même les vols spéciaux qui concernent ceux du rapatriement sont pour l’instant suspendu.

De plus, les derniers vols entre l’Algérie et la France ont recensé plus de 50 cas de coronavirus. Un bilan qui a poussé l’Hexagone à exclure l’Algérie de son répertoire des pays autorisés à entrer sur son territoire.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -