Des touristes nettoient les déchets laissés par les Algériens à Taghit lors de la soirée du nouvel an

Algérie – Au lendemain du réveillon festif sur les dunes de sable paradisiaques de Taghit, où quelques fêtards ont, comme chaque année, laissé place à des montagnes de déchets, un groupe de touristes algériens s’est lancé dans une grande opération de nettoyage. Un beau message pour la lutte contre la pollution en Algérie qui émeut les internautes.

Les dunes du grand erg sableux occidental ont, une nouvelle fois, connu un engouement de visiteurs et voyagistes nationaux. De nombreux touristes algériens ont en effet opté pour le sud-ouest du pays, principalement la région de Taghit et son splendide désert doré, afin de faire le plein d’énergie et attaquer la nouvelle année du bon pied. Des bains de sables aux ballades en quads ou à chameaux, il y en avait pour tous les goûts et toutes les envies. 

Mais, hélas, la fin des vacances est souvent difficile. Les vacanciers regagnent leurs domiciles. Leurs épaves, elles, restent. Des bouteilles vides, parfois cassés, des sacs plastiques ou encore des restes alimentaires parsemant les dunes, le malaise environnemental est alors palpable. Cela à chaque période festive de fin d’année.

La semaine dernière n’a pas fait d’exception à cette règle déplorable. Une tonne d’ordures de toutes sortes a ainsi été éparpillée tout le long des collines de Taghit par un grand nombre de touristes algériens. Les images étaient donc édifiantes pour quelques visiteurs.

Ceux qui ont souhaité prolonger leur séjour au-delà de la période de festivité. De leurs mains gantées, ces derniers se sont en fait rapidement mis à la chasse aux déchets en même temps qu’ils profitaient  de la clémence du climat. Et par-dessus tout du calme des lieux. 

Les dunes de Taghit envahies de déchets : les touristes algériens à la rescousse !

Plusieurs vingtaines de touristes algériens, venus seuls, en couple ou en famille, divisées en plusieurs équipes, se sont de ce fait engagées dans une lutte contre la pollution des lieux touristiques de Taghit. Cette opération, destinée à protéger l’environnement en Algérie et sa biodiversité, a commencé ce samedi. Soit le lendemain de la soirée du Nouvel An. Les ramasseurs ont alors parcouru des kilomètres à la recherche d’immondices. 

Sur les célèbres dunes de Taghit, les touristes algériens ont donc rempli leurs sacs de débris de projectiles retombés sur le sable. En plus des bouts de plastique, des nombreux morceaux de carton et de papier. Ou encore des mégots de cigarettes. Un engagement en faveur de la planète dont s’est réjoui son principal organisateur, un voyageur qatari. Il répond au nom de Khalid Al-Jaber. 

Sur son compte Twitter, ce dernier s’est dit heureux de voir le tourisme saharien se mettre au vert et devenir un acteur de l’éducation à l’environnement. « Je salue vivement tous ces touristes algériens qui se sont engagés dans cette action citoyenne de ramassage de déchets à Taghit. Ils reflètent la conscience sociale, la bonne conduite et la moralité du peuple algérien ». C’est ce qu’a effectivement rédigé Khalid Al-Jaber. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes