AccueilSociété et CultureSociétéTitularisation des enseignants en Algérie : le dossier à fournir

Titularisation des enseignants en Algérie : le dossier à fournir

Algérie – Après que le président de la République ait ordonné la titularisation des enseignants contractuels, le dossier que ces derniers doivent fournir a été rendu public. Ne ratez pas la suite de ces lignes du 14 décembre 2022 pour tout savoir.

En effet, le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné récemment la titularisation de tous les enseignants contractuels en Algérie, et la chaîne Echorouk News TV a dévoilé les pièces composant le dossier à fournir. C’est donc par le biais d’une vidéo publiée sur la page Facebook du même média que nous savons que près de 60.000 enseignants seront bientôt titularisés.

Dans le détail, pour que cette opération se déroule dans les meilleurs délais et conditions, le ministère de l’Éducation nationale a envoyé une note à l’ensemble des Directions de l’éducation du territoire national. Cette note les instruit d’établir les listes nominatives des employés contractuels. Et ceux dont les contrats arrivent à leur terme. Le but étant de procéder à leur titularisation.

Le ministère de l’Éducation a ainsi dévoilé le dossier à fournir. Il sera affiché dès lundi prochain au niveau des Directions de l’éducation. Ce dossier comprend donc le diplôme de l’enseignant (licence ou master selon son poste). En plus d’un chèque barré, la situation vis-à-vis du service national et un extrait de naissance.

Algérie : Lancement du processus de titularisation de près de 60.000 contractuels

Par ailleurs, les enseignants devront aussi fournir leurs fiches d’enregistrement en tant que contractuels. Et leurs certificats d’affiliation ainsi que des photos d’identité. Notons que le ministère de l’Éducation compte clôturer cette opération au mois de février prochain. Il suivra le processus à travers une plateforme numérique du secteur de l’éducation nationale.

Il est ainsi prévu que près de 60.000 enseignants contractuels prennent des postes permanents. Et ce, dans les trois paliers de l’éducation. C’est dans ce sillage qu’une commission a été créée. Elle sera présidée par l’inspecteur général du ministère de l’Éducation, qui se chargera d’encadrer et de surveiller la concrétisation de cette opération.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici