AccueilActualitéFranceTitre de séjour en France : les sans-papiers algériens pénalisés pour cette...

Titre de séjour en France : les sans-papiers algériens pénalisés pour cette raison

France – Des sans-papiers algériens sont pénalisés par la loi française quant à l’obtention du titre de séjour. Nous vous relayons toutes les informations dans la suite de cet article du 26 février 2022. 

Au fait, nombreuses sont les personnes, notamment les Maghrébins, qui ont choisi l’émigration pour s’installer dans les pays européens, en l’occurrence sur le territoire français. Parmi eux, des milliers de sans-papiers algériens résidant, depuis des années, en France sans avoir de titre de séjour. 

En effet, les ressortissants algériens, qui demeurent en France sans papiers, essayent de demander la régularisation de leur situation administrative. Ceux-ci sont sanctionnés par la gestion numérique. Cela est notamment le cas des ressortissants d’autres pays qui, tout comme les demandeurs en provenance d’Algérie, remplissent les critères posés par l’administration du pays pour régulariser leur situation. Ils disposent alors de tous les documents nécessaires, mais la numérisation constitue un obstacle à leur régularisation.

Dans le détail, la journaliste française Claire Hédon, nommée Défenseure des droits, a révélé que certaines personnes sont pénalisées par l’administration numérique. D’après son rapport, plus de 80 % des réclamations administrées portent sur les obstacles liés aux service public. Entre autres, l’absence de contact direct avec les clients et la clôture des guichets. C’est en tout cas ce qui a été rapporté par le quotidien Liberté. 

Titre de séjour en France : les Algériens à la tête du classement

Rappelons par ailleurs que selon les statistiques, les ressortissants algériens sont ceux qui détiennent le plus grand nombre de titres de séjour par rapport à d’autres immigrants étrangers. En effet, la France demeure la destination de choix des Algériens en particulier. Mais aussi, tous les Maghrébins.

Ainsi, les Marocains et les Tunisiens figurent, eux aussi, dans les premiers rangs du classement. Effectivement, les ressortissants de la Tunisie et du Maroc sont nombreux à obtenir des cartes de résidence à l’Hexagone. Par ailleurs, il est à noter que le nombre total des titres de séjour délivrés en France à considérablement baissé ces derniers temps. Ce constat résulte des retombées de la crise sanitaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes