AccueilGuide VoyagesTitre de séjour en France : comment les étudiants algériens peuvent faire...

Titre de séjour en France : comment les étudiants algériens peuvent faire un changement de statut

Étranger – Une mise au point sur les conditions légales de changement de statut pour les étudiants Algériens en France, et l’octroi d’un titre de séjour. Tous les détails dans la suite de cet article du lundi 28 février 2022.

Les ressortissants algériens installés à l’Hexagone, devraient se soumettre à des procédures de changement de leur statut. Cela concerne les étudiants algériens détenteurs d’un titre de séjour, qui sont en cours de leurs formations en France, ces derniers devront alors procéder au changement de leur statut afin de résider légalement sur le territoire français, rapporte Djalia Dz.

Effectivement, les démarches administratives doivent se faire au niveau de la préfecture du lieu de résidence de la personne concernée. En fait, l’étudiant algérien doit entamer les procédures de changement de statut avant l’expiration de sa carte de séjour étudiant. Qu’elle soit provisoire ou en cours de validité.

D’autant plus que les services de la préfecture ont exclu la nécessité de présenter un visa de long séjour aux étudiants algériens. Cette procédure ne concerne que les ressortissants étrangers en attente d’une approbation par le gouvernement français. Et ce, afin de séjourner légalement sur ses territoires.

Le gouvernement français examine d’un œil expert les demandes de changement de statut

Dans le même sillage, les étudiants algériens, sont soumis à certaines conditions quant à leurs demandes de changement de statut. Autrement dit, la Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) analyse minutieusement ces demandes. Cela, en prenant en considération les exigences d’emploi et de rémunération.

D’autant plus que la DIRECCTE étudie la conformité du poste occupé avec le salaire proposé. Ainsi, l’étudiant algérien devra, entre autres, justifier certains points. En effet, il doit expliquer l’équivalence entre le parcours de sa formation, le diplôme requis et le poste offert. Néanmoins, dans le cadre où l’étudiant étranger en termes de formation en France, est amené à rentrer dans son pays. Il devra alors entamer un changement de statut d’étudiant à salarié.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes