20.7 C
Alger
20.7 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesTitre de séjour en France pour Algériens : Le calvaire se poursuit

Titre de séjour en France pour Algériens : Le calvaire se poursuit

Publié le

- Publicité -

France – Depuis le début de la crise sanitaire, il y a plus d’une année, un grand nombre d’étrangers, à l’image des Algériens, vivant en France n’arrive pas à obtenir de rendez-vous pour renouveler leur titre de séjour. Cette situation désastreuse est bien partie pour durer. 

Ne pouvant renouveler le titre de séjour au niveau de la préfecture, les étrangers, dont les Algériens, vivant en France, sont exposés à une situation extrêmement compliquée à gérer. Puisque sans titre de séjour dans les normes, les étrangers ne peuvent pas travailler, se trouver un logement ou avoir droit à plusieurs prestations indispensables. 

Face à cette situation, plus de 300 étrangers ont manifesté, le 28 janvier dernier, devant le tribunal administratif de Paris pour montrer leur ras-le-bol. Le média français Info Migrant, spécialiste de ce genre d’affaires, a même fait allusion à une « impasse administrative ». 

- Publicité -

Le média a rapporté que plus d’une centaine d’étrangers ont déposé des recours, après les manifestations. Alors que la préfecture avait numérisé ses procédures à cause de la crise sanitaire actuelle, plusieurs étrangers peinent à décrocher un rendez-vous et renouveler leurs papiers.

Info Migrant a d’ailleurs recueilli plusieurs témoignages, dont celui de Hadjira, mère algérienne de 03 enfants nés en France. La jeune femme a confié qu’elle tentait de décrocher un rendez-vous depuis plus de six mois, mais en vain. 

600 euros pour décrocher un rendez-vous et renouveler ses papiers 

Selon les informations de l’association Cimade, fondée pour venir en aide aux étrangers vivant en France, plusieurs milliers d’étrangers sont dans cette situation. L’association a but non-lucratif a affirmé que certains d’entre eux passaient des nuits entières pour décrocher un rendez-vous, et que cela pouvait prendre jusqu’à plusieurs semaines. Une situation qui a favorisé la création d’un marché noir.

- Publicité -

Celui-ci abrite les transactions pour les rendez-vous de préfecture. L’AFP a d’ailleurs recueilli plusieurs témoignages. L’agence a évoqué le prix de 600 euros pour un rendez-vous à la préfecture afin de renouveler le titre de séjourLe média Info Migrant a interpellé la direction générale des étrangers en France. Cela s’est produit jeudi dernier.

Ladite direction prétend une chose en fait. Elle estime que les manifestants font une « confusion ». Cette confusion porterait donc sur les nouvelles procédures numériques. En attendant, le calvaire des Algériens demandant le renouvellement de leurs titres de séjour refuse de cesser. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -