AccueilÉconomieDigitalTikTok plus accessible en Algérie à partir de la semaine prochaine ?...

TikTok plus accessible en Algérie à partir de la semaine prochaine ? Voici la réponse

Digital – La célèbre application TikTok sera-t-elle bannie en Algérie ? C’est la question à laquelle nous répondrons dans la suite de cette édition du 30 décembre 2022.

La nouvelle de l’interdiction de la plateforme TikTok en Algérie fait le tour des réseaux sociaux. Alors que certains prennent cette nouvelle avec satisfaction, d’autres s’interrogent sur la véracité de cette information. Nous tenterons de vous apporter quelques éléments de réponse dans la suite de cette édition de Dzair Daily.

Il faut savoir que l’application TikTok est très populaire partout dans le monde. Elle trouve son public notamment chez les jeunes, qui pour beaucoup y passent des heures par jour. Mais c’est durant ces deux derniers jours qu’une rumeur folle enflamme la Toile. Celle-ci prétend que l’application en question ne sera plus accessible en Algérie à partir de la semaine prochaine.

Bien que cette rumeur ait pris de l’ampleur, aucune source officielle n’est venue étayer cette nouvelle. Que ce soit en Algérie, ou en Chine. Il faut savoir donc qu’aucune institution officielle, ni aucun média fiable n’a annoncé la suspension de l’application de partage de vidéo. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

La vérité sur la suspension de TikTok en Algérie 

En effet, TikTok est extrêmement populaire et utilisé par des millions de personnes chaque jour. Elle n’en est pas moins décriée pour la nature et la qualité de son contenu. En témoignent les nombreux commentaires des internautes sur les réseaux sociaux. Ces derniers ont d’ailleurs salué la décision de sa suspension en Algérie. Ils devront alors prendre leur mal en patience !

Pour rappel, le ministère de l’Éducation nationale avait émis une alerte en 2019 contre les dangers de l’application chinoise. Il avait appelé les parents d’élèves à réguler l’utilisation abusive de leurs enfants des réseaux sociaux. Et notamment de l’application TikTok.

Ailleurs dans le monde, plusieurs pays ont mis en garde contre l’utilisation de cette plateforme, comme le Pakistan. Elle a d’ailleurs été interdite en Jordanie. Aux États-Unis, 19 États ont limité l’accès à cette application. Rappelons que cette dernière est développée par l’entreprise chinoise ByteDance, dont le siège est basé à Pékin.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici