Télécom : l’Algérie gagne 30 places dans le classement de la vitesse Internet

Télécom – L’Algérie remonte à la 141ème  place mondiale dans le classement des pays ayant les débits fixes d’Internet les plus élevés au monde, indique le Speedtest Global Index pour le mois d’octobre 2021.

La société Ookla, éditrice du Speedtest, a publié la dernière édition de son indice mondial, repérée par l’APS. Une édition qui met en lumière le classement des pays ayant les débits fixes les plus hauts. Le secteur des Télécom voit l’Algérie grimper de la 174ème place à la 141ème au classement de vitesse d’Internet.

Une évolution dite « spectaculaire » dans une publication d’Ookla. Cette évolution est liée à l’augmentation de la vitesse du débit Internet pour tous les abonnés en Algérie. Tout en maintenant les mêmes tarifs, au cours de 2021. En plus d’inclure un nouveau paramètre dans l’établissement de ce classement.

En effet, Ookla a publié sur son site qu’elle allait également en considération, à partir de ce mois de novembre, « des données sur les performances médianes. C’est pour mieux refléter les vitesses qu’un utilisateur est plus susceptible d’atteindre ». 

Ce paramètre de vitesse médiane sera le seul pris en compte dans l’établissement du classement Speedtest Global Index à compter du 15 février 2022, a déclaré , également la société.

Une nouvelle méthode de calcul bénéfique pour l’Algérie

Grâce à cette nouvelle méthode, l’Algérie se classe en tête du classement. Alors que le Venezuela est le pays qui a perdu le plus de places (-35) en rétrogradant de la 129e à la 164e place. Pour cause, le nouveau paramètre adopté par Ookla se base sur la vitesse médiane. Contrairement à l’ancienne méthode de calcul qui se basait sur la moyenne arithmétique des vitesses de débit. 

La différence entre les deux méthodes est présentée par l’organisme qui réalise le classement. Il l’explique par le fait que lorsque l’écart entre le débit moyen utilisé par la majorité des utilisateurs est bien inférieur à la vitesse de débit la plus haute, mais qui n’est accessible qu’à un nombre limité d’abonnés, cela affecte la moyenne obtenue à la fin.

L’uniformité de la vitesse du débit en Algérie fait que la moyenne arithmétique et la médiane ne soient pas très différentes. 10,61 Mbts pour la moyenne arithmétique contre 9,85 Mbts pour la moyenne médiane. Cela contrairement au Venezuela. Là-bas, la moyenne arithmétique est estimée à 25,98 Mbts. Alors que la moyenne médiane chute à 5,85 Mbts. Ce qui explique sa rétrogradation dans ce classement relatif à Internet

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes