Devise Algérie

Taux de change en Algérie : La chute du Dinar sur le marché officiel décortiquée

0
taux de change dinar algérien
S'abonner :

Algérie – La crise sanitaire provoquée par la propagation du Coronavirus dans le pays a frappé de plein fouet le marché des devises, tant sur la place d’échange officielle qu’informelle.

L’Algérie se retrouve aux portes du second trimestre de 2020, avec une incertitude économique qui s’amplifie de jour en jour, en raison de la crise sanitaire qui a plombé les marchés internationaux, impactant sur son passage la valeur de la monnaie nationale qui a enregistré une baisse dans les cotations officielles, tandis qu’elle s’est démarquée avec une hausse inhabituelle sur le marché noir des devises.

Selon les chiffres officiels de la Banque d’Algérie, le dinar algérien a enregistré une chute face aux deux principales devises étrangères utilisées par l’Algérie dans ses échanges commerciaux au niveau international, à savoir l’euro et le dollar étasunien. Les observateurs estiment que « parler de dépréciation » est encore trop tôt même si tous les signaux pointent vers une telle décision économique.

Durant la période allant du 23 au 30 mars, les chiffres de la Banque d’Algérie indiquent que l’euro est passé de 132.5 à 137.2 dinars, enregistrant une hausse de 4.7 dinars pour 1 €. De son côté, le dollar a connu une hausse de 1.1 dinars pour 1 $, passant de 122.9 dinars à 124 dinars.

Une dépréciation volontaire du Dinar Algérien ?

La force du dollar face à l’ensemble des devises étrangères maintient sa place au niveau international, ce qui explique sa hausse face à la monnaie nationale, malgré l’impact du Covid-19 sur le commerce international. Ce qu’il faut savoir, c’est que les revenus des hydrocarbures augmenteront certainement par une dépréciation du dinar face au dollar, un avantage pour la fiscalité nationale.

Concernant la baisse du dinar face à l’euro, il serait probablement question d’une volonté de dépréciation de la monnaie nationale, au lendemain de la chute drastique des cours du pétrole, engendrant au passage le recul de l’activité économique du pays. Ainsi, la hausse de l’euro sur le marché officiel de la devise participerait à réduire les importations. Une décision appuyée récemment par la décision du gouvernement de réduire la facture d’importation à 31 milliards de dollars en 2020.

Cela dit, cette baisse de la valeur du dinar algérien a été uniquement observée sur le marché officiel des devises. Sur le marché noir, c’est une autre paire de manche en ce qui concerne le prix des devises étrangères qui ont chuté drastiquement, notamment l’euro qui a atteint le plancher des 180 dinars tandis que le dollar a chuté jusqu’à 165 dinars sur certaines places d’échange de devises.

Article recommandé :  Algérie : Voici les raisons de la baisse du dinar face aux devises (Euro)

Visa Schengen pour Algériens : Ce qu’il faut savoir sur le Visa non utilisé

Article précédent

Algérie : Mebtoul formule 11 propositions pour éviter la crise économique

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.