AccueilSociété et CultureTamazight : l'Algérie lance une plateforme numérique (Taghamsa) au profit des journalistes

Tamazight : l’Algérie lance une plateforme numérique (Taghamsa) au profit des journalistes

Digital – Dans le cadre de la promotion du journalisme en Tamazight en Algérie, une plateforme numérique, baptisée Taghamsa, sera mise en fonctionnement dès aujourd’hui 15 février 2022. Plus de détails sur cet outil qui servira les journalistes dans les lignes qui suivent.

En effet, le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, accompagné du secrétaire général du Haut commissariat de l’Amazighité et du directeur général de la Radio algérienne, Mohamed Baghali, vient de lancer la plateforme numérique (Taghamsa « Taɣamsa ») pour les journalistes en Algérie qui exercent en Tamazight.

Au fait, ce lancement a eu lieu à la salle Aissa Messaoudi. Cela s’est passé au niveau du siège de la Radio Nationale à Alger. Cette plateforme numérique sera dédiée aux journalistes exerçant en langue Amazighe. Elle leur permettra de partager leurs expériences professionnelles. Celles en relation avec les domaines linguistiques et conceptuels.

Dans le détail, ce site regroupe les termes les plus utilisés dans les médias Amazighs. Ceux qu’on décline dans les nombreuses variantes linguistiques. Et qu’on utilise également à travers tout le territoire national. Cela, d’après ce qui a été rapporté par le média Dz News.

Vers la démocratisation de la langue Amazighe dans les médias

Par ailleurs, l’inauguration de cette plateforme numérique vient concrétiser les consignes des participants à la cession de formation des journalistes. Cette formation a, en fait, regroupé les journalistes travaillant dans les différentes structures de radiodiffusion nationales.

En outre, l’organisation de cette formation vient en marge de la première édition de la manifestation « L’Algérie dans le cœur ». Dans la ville de Boumerdes du 5 au 8 juillet 2021. Pour rappel, la langue amazighe tend à se démocratiser dans le pays. Mais aussi au-delà. En effet, le moteur de recherche américain Google l’a intégré dans son traducteur automatique, Google Translate.

Parallèlement, le gouvernement multiplie les mesures pour le développement de la langue Amazighe en Algérie. Par conséquent, le Haut Commissariat à l’Amazighité et le centre national de recherche en langue et culture Amazighe ont signé une convention. Dans le but de soutenir l’intégration de cette langue.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes