AccueilActualitéMaghrebTala9 com : un site Web tunisien dédié aux divorces voit le...

Tala9 com : un site Web tunisien dédié aux divorces voit le jour

Digital – Il s’agit d’une première du genre en Tunisie : « Tala9.com »,  un site web tunisien dédié spécialement aux divorces. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

En fait, c’est une nouvelle qui a fait couler beaucoup d’encre en Tunisie. « Tala9.com », un site web tunisien , créé récemment et dédié aux divorces, offre l’aide et l’accompagnement aux personnes désireuses de divorcer. En effet, cette initiative est une première dans le susdit pays mais aussi dans le monde entier, selon beaucoup. 

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 23 octobre 2022. À vrai dire, les cas des séparations des couples mariés ont connu une hausse dernièrement en Algérie et même en Tunisie. Selon les chiffres dévoilés par le ministère de la Justice tunisien, près de 81.122 cas de divorce ont été traités au cours de la période allant de 2021 jusqu’à l’année 2019. 

De ce fait, plusieurs personnes, au bord de la séparation, font recours aux conseils des avocats. Et cela, pour pouvoir entamer une procédure judiciaire de divorce simple et sans répercussions négatives. D’où est probablement venue l’idée de créer la susdite plateforme numérique. Celle-ci a créé un grand buzz sur la Toile. Dans le détail, les concepteurs de « Tala9.com » estiment que leur site encourage les Tunisiens et Tunisiennes à franchir le pas du divorce sans difficultés. 

Une grande campagne publicitaire pour la promotion du site « Tala9.com »

En vue de promouvoir les services du portail « Tala9.com », une large campagne publicitaire a été lancée. De grandes affiches ont ainsi été placardées dans les rues. À vrai dire, celles-ci ont pour but de faire connaître la plateforme auprès de la population tunisienne, mais pas que. 

Par ailleurs, les auteurs des affiches de propagande ont complètement nié le fait d’inciter les gens à divorcer. « On n’encourage par les personnes à divorcer, mais une fois que vous avez pris votre décision, on vous soutient », peut-on ainsi lire. Dans ce sillage, on notera que les créateurs de la plateforme offrent des services de conseils gratuits. 

Cependant, le président de l’Ordre national des avocats de Tunisie, Hatem Mziou, a menacé d’une poursuite judiciaire contre toute personne ayant participé à ce projet. Selon lui, cela constitue une usurpation au métier d’avocat et ses missions. En tous cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste L’Expression.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes