Suspension du traité d’amitié entre l’Algérie et l’Espagne : l’Abef apporte des précisions

Algérie – Après la suspension des liens d’amitié entre l’Algérie et l’Espagne, l’Abef a donné plus de précisions concernant les procédures d’exportation et d’importation. Dzair Daily vous en dit plus, ci-après.

Rien ne va plus entre les deux pays ! Ayant soutenu la décision du plan d’autonomie marocain, l’Algérie a décidé de rompre immédiatement le traité d’amitié avec l’Espagne, de ce fait, l’Abef a donné plus de détails à cet égard. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 24 juillet 2022.

En fait, tout a commencé lorsque l’Espagne a exprimé son soutien au Maroc vis-à-vis de la question du Sahara occidental. De ce fait, l’Algérie n’a pas tardé à réagir. Et ce, en utilisant l’arme économique comme moyen de pression. Donc, vous l’aurez certainement compris, le rétablissement des relations entre Alger et Madrid dépend principalement du retour du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez sur sa décision à propos de l’affaire saharienne. 

Le même jour, l’Association des banques et des établissements financiers (Abef) a fait savoir aux banques et aux établissements financiers la décision relative à la suspension des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur. Et ce, pour les produits et les services. 

Voici les précisions concernant le gel des opérations de domiciliations bancaires 

Un mois après la décision de suspension du traité d’amitié entre l’Espagne et l’Algérie, l’association professionnelle a donné plus de détails à cet égard. À en croire les révélations de l’Abef, ladite décision ne concerne pas « les opérations d’importation ou d’exportations de biens et services en provenance d’Espagne ou d’origine espagnole domiciliées avant le 09 juin 2022 ».

« Et pour lesquelles les mouvements de marchandises ou de services ont été effectués après cette date ». Par ailleurs, le gel des opérations de domiciliations bancaires ne concerne pas une autre catégorie de marchandise. Il s’agit, en effet, des « marchandises en provenance d’Espagne ou d’origine espagnole, expédiées avant le 09 juin 2022, domiciliées ou non, le titre de transport faisant foi. ».

Selon la même note, « il reste entendu que ces marchandises doivent répondre aux exigences prévues par la législation et la réglementation en vigueur ». Et ce, à compter du jeudi 09 juin 2022. En tout cas, c’est là ce que rapporte le site spécialisé Algérie éco

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes