AccueilGuide VoyagesSuspension des vols de rapatriement en Algérie : Dr Berkani s'exprime

Suspension des vols de rapatriement en Algérie : Dr Berkani s’exprime

Algérie – Le membre du Comité scientifique Dr Bekkat Berkani s’est exprimé ce 24 février, au sujet de la suspension des vols de rapatriement en Algérie, estimant qu’il s’agit d’une décision « souveraine, conjoncturelle et temporaire ».

- Advertisement -

En effet, dans un entretien accordé ce mercredi 24 février au journal électronique Tout sur l’Algérie – TSA, le président de l’Ordre des médecins et membre du Comité scientifique chargé du suivi du Coronavirus, Dr Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé concernant la suspension des vols de rapatriement en Algérie.

A cet égard, Dr Bekkat Berkani a indiqué que la décision « régalienne » de la part du gouvernement algérien de suspendre les vols internationaux; dont les dessertes aériennes de rapatriement sur la période du 1er au 31 mars 2021, vise avant tout à « protéger » le pays.

| Sujet connexe : Arrêt des vols de rapatriement d’Air Algérie : Ce qu’il faut savoir sur la suspension

« C’est une décision qui est de nature à s’opposer à l’arrivée sur notre territoire de tous les variants du Covid-19 », a signalé le membre du Comité scientifique à TSA. Selon lui, l’apparition de variants mutants du Coronavirus en Algérie risque « d’aggraver la situation sanitaire » qu’il juge « très stable » à l’heure actuelle.

« Cette décision souveraine est politique. Elle a été prise par les autorités afin de barrer la route à une éventuelle complication de la situation épidémiologique liée au Covid-19 »; a ajouté Dr Berkani dans sa déclaration à la même source.

| Lire aussi : Vols de rapatriement : Le Consulat de France en Algérie apporte des précisions

Le membre du Comité scientifique poursuit en mettant en garde contre les conséquences de la propagation des variants du Covid-19; en citant à titre d’exemple certains pays européens, notamment la France.

« En Europe par exemple, en particulier en France, près de la moitié des contaminations sont le fait des variants. Ces variants du Covid-19 ont la notoriété d’être plus contagieux et probablement affichent une petite résistance à la vaccination. Ne prenons pas de risque »; avertit-il.

Dr Berkani conclut son propos, en rassurant que la fermeture des frontières algériennes est conjoncturelle et temporaire. « C’est une fermeture qui est conjoncturelle et temporelle. L’Algérie a le droit de se défendre. Elle s’est défendue en diminuant presque totalement les lignes aériennes et le résultat est là » précise enfin Dr Berkani.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes