Suppression du confinement lors des vols d’Air Algérie : Berkani favorable

Algérie – L’expert Mohamed Bekkat Berkani s’est montré favorable à l’idée de la suppression du confinement obligatoire imposé lors de la reprise des vols d’Air Algérie pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Effectivement, le docteur Mohamed Berkani s’est manifesté récemment sur le sujet de la réouverture des frontières. Cela à l’issue d’une entrevue accordée, jeudi, au média spécialisé Visa Algérie. Dans son discours, le spécialiste s’est positionné pour la suppression du confinement lors des vols de la compagnie nationale Air Algérie.

En effet, le spécialiste se dresse en faveur de l’abandon de la mise en quarantaine imposée par les autorités sanitaires. Il a suggéré, en parallèle, d’effectuer un double dépistage PCR au départ et à l’arrivée sur le territoire national. C’est ce qu’affirme le président de l’Ordre des médecins.

Par ailleurs, le même intervenant a proposé une autre possibilité. Il s’agit de la signature du passager d’un engagement d’isolement et de restriction d’activité. « C’est largement suffisant », a ajouté Mohamed Berkani. Il est question de ce que mentionne le même média.

L’augmentation du nombre des vols : les propositions du spécialiste

D’autre part, le docteur a mis le point sur la nécessité d’effectuer un test PCR, 36 heures avant la date du vol. Cela, en dépit de la difficulté de détecter le virus lorsque la contamination est récente. D’où le besoin d’opérer un second test, à l’arrivée sur le sol algérien.

Dans le même sillage, l’expert a mis le point sur la possibilité minime que les voyageurs soient porteurs du coronavirus. Cela, en raison du rythme assez accéléré de la campagne de vaccination en France. Et ce, au même titre que d’autres pays ayant réussi à enrayer la propagation de la Covid-19.

Pour conclure, Mohamed Berkani a appelé les autorités algériennes à ouvrir de nouvelles liaisons aériennes. Le spécialiste s’est dit favorable à l’idée de l’augmentation du nombre de vols. Il s’agit là encore de ce que précise le média susmentionné des propos du spécialiste.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes