Super League Africaine : l’argent des sponsors coulent à flots sur la nouvelle compétition

Foot – Grâce aux capitaux venus des sponsors, la Super League Africaine rejoint le modèle des grandes compétitions footballistiques mondiales. Dzair Daily vous en dit plus à ce propos dans la suite de cette édition du 6 juin 2022. 

C’est le jackpot pour les clubs qui prendront part à la première édition de la Super League africaine. Les chiffres dévoilés aujourd’hui par le média généraliste l’Expression sont là pour le prouver. Et pour commencer, la Confédération africaine de football (CAF) a reçu une donation de 100 millions de dollars pour lancer cette compétition interclubs. Il s’agit de l’équivalent de plus de 96 millions d’euros.

Ainsi, et selon la même source, chacun des clubs qui participeront à ce nouveau tournoi continental recevra des prix importants. Cela inclut également le vainqueur et l’équipe finaliste. Mais ce n’est pas tout ! En effet, à en croire la source médiatique susvisée, les 54 associations membres de la CAF bénéficieront, elles aussi, de cet argent. Et cela, sous forme de paiement de solidarité substantielle.

Effectivement, l’instance dirigeante du football africain va consacrer une importante partie des fonds en question pour le développement de ce sport au niveau continental. Dans le détail, la CAF attribuerait, chaque année, une enveloppe d’un (1) million de dollars pour chaque pays membre de la confédération. Il s’agit là encore de ce qu’affirme le média susmentionné.

CAF : lancement d’une nouvelle compétition pour les clubs

Pour mémoire, le Président de la CAF, Patrice Motsepe, a officialisé, dimanche dernier depuis Rabat, le lancement de la Super League africaine. Par la même occasion, le Sud-Africain avait promis une donation de 100 millions de dollars pour la première édition. Selon le responsable, le vainqueur touchera 11 jusqu’à 12 millions de dollars.

En revanche, le patron du football africain n’a pas apporté de précision quant au futur format de cette compétition. Selon lui, il devrait y avoir 24 clubs qui seront choisis en fonction du classement FIFA. La CAF prendrait également en considération les critères géographiques. Une limite du nombre d’équipes par pays ou par région serait également prise en compte.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes