AccueilÉconomieÉnergieSonatrach / Sinopec : l’Algérie s’associe à la Chine dans l’exploration pétrolière

Sonatrach / Sinopec : l’Algérie s’associe à la Chine dans l’exploration pétrolière

Énergie – L’Algérie et la Chine renforcent leur relation bilatérale, notamment à travers le partenariat entre Sonatrach et Sinopec. On vous en parle davantage dans ce numéro du 03 octobre 2022.

Ce lundi 03 octobre 2022, le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a reçu le directeur du groupe chinois Sinopec, Wu Xiuli. Selon un communiqué du ministère rendu public, les deux parties ont passé en revue l’état des relations de coopération entre les deux complexes. De quoi faire naître un partenariat entre Sonatrach et Sinopec, mais aussi entre l’Algérie et la Chine.

Le ministère qualifie les relations entre les deux parties comme étant historiques. Tout en mettant le point sur les perspectives de leur renforcement. Selon ledit communiqué, Arkab et le directeur du groupe chinois ont également abordé les opportunités d’affaires et les perspectives d’investissements futurs. Notamment dans l’exploration pétrolière et gazière.

Mais aussi la prospection dans le domaine de la pétrochimie en Algérie. Du reste, les partis concernés aspirent à avoir la vue sur le développement des projets prometteurs. Ceux-ci favorisent l’échange d’expertises et le transfert du savoir-faire, dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures. Selon ladite source, Xiuli s’est dit ravi du partenariat avec l’Algérie en exprimant son intérêt à continuer à investir et à renforcer sa présence en Algérie.

La Chine vise à développer ses relations avec l’Algérie 

Pour rappel, lors de la célébration du 73ᵉ anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, Qian Jin a évoqué la relation avec l’Algérie. En effet, lors de son allocution, le Conseiller de l’Ambassade de Chine a annoncé l’importance que porte son pays vis-à-vis de l’Algérie. C’est ce qu’a rapporté Algérie Presse Service (APS).

« La Chine attache une grande importance au développement des relations avec l’Algérie », a-t-il déclaré. Avant de compléter : « En 2022, la Chine et l’Algérie ont encore fait avancer leur amitié traditionnelle ». Mais ce n’est pas tout ! D’après le même intervenant, les deux parties ont également consolidé la solidarité et la coopération.

Dans ce même sillage, Qian Jin a surenchéri : « Et ainsi réaliser de nouveaux progrès importants dans nos relations bilatérales ». Du reste, le diplomate chinois s’est réjoui de la coopération bilatérale, essentiellement dans le secteur de la santé. Et ce, suite à la production de vaccins avec le Groupe Saidal. Il s’agit de ce qu’a fait savoir ladite source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes