Sonatrach couvrira un quart des besoins de l’Europe en gaz, le Directeur Général précise

Algérie – Selon le Directeur Général de Sonatrach, l’Algérie couvrira un quart des besoins de l’Europe en gaz dans les prochaines années. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans les lignes qui suivent. 

À en croire les pronostics des spécialistes de l’énergie, Sonatrach sera en mesure de couvrir le quart des besoins de l’Europe en matière de gaz. Et cela, durant les quatre prochaines années. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 21 juillet 2022. En fait, ce mardi, le groupe pétrolier algérien a signé un contrat de partage de production pétrolière et gazière. 

Et cela, avec les groupes italien « ENI », américain « Occidental » et français « Total ». Dans le détail, le montant de ce contrat a été estimé à quatre (04) milliards de dollars. En effet, ledit contrat stipule l’exploitation des gisements gaziers et pétroliers du bassin de Berkine. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le média arabophone Echorouk.

À cet effet, un programme sera prévu afin qu’un certain nombre de conditions soient respectées. Notamment, la réduction de la consommation de gaz localement. Et l’expansion de l’utilisation de l’énergie solaire produite à partir de l’électricité. Au-delà de la mise en place de nouveaux projets d’énergie renouvelable et l’activation du rôle du Conseil supérieur de l’énergie.

Exportation gazière en Algérie : vers l’exploitation du gaz de schiste 

Selon les déclarations du spécialiste de l’énergie, Abderrahmane Mebtoul accordées au quotidien susmentionné, il est probable que l’exploitation du gaz de schiste ait lieu prochainement en coopération avec les Américains. Et ce, tout en respectant les normes de conservation et de protection de l’environnement.

Chose qui permettra à l’Algérie de faire passer son approvisionnement au continent européen de 11% à 25% de gaz. Dans le même sillage, l’économiste Mourad Kouachi s’est montré, à son tour, élogieux par rapport au renforcement de la position de Sonatrach suite aux contrats accordés. D’ailleurs, il estime que le groupe algérien sera l’une des cinq plus importantes entreprises d’énergie au niveau mondial. 

Rappelons que le PDG du groupe a déjà fait allusion à ce détail. En effet, Toufik Hakkar estime que la crise de forte demande énergétique sur les marchés mondiaux a visiblement renforcé la position de l’Algérie. Ce qui est d’autant plus important étant donné que l’Algérie est le deuxième fournisseur de gaz dans le marché italien qui sera à son tour le distributeur du gaz algérien en Europe.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes