« La société russe Gazprom est prête à investir plus en Algérie », assure l’ambassadeur de la Russie

Énergie – Alors que les visites officielles de représentants étrangers se succèdent pour tenter un rapprochement avec l’Algérie pour son gaz en dépit des circonstances en Ukraine, l’ambassadeur de la Russie assure que la société russe Gazprom serait prête à investir plus en Algérie.

L’Europe, très dépendante du gaz russe, peut pallier cette vulnérabilité énergétique en frappant à la porte de l’Algérie. Alors que la guerre en Ukraine fait craindre des perturbations dans le Vieux Continent, où 40 % des approvisionnements proviennent des pipelines de Gazprom. À ce propos, l’ambassadeur de la Russie en Algérie s’est exprimé et a assuré que la société russe Gazprom serait prête à investir plus dans notre pays.

La Russie va-t-elle fermer le robinet du gaz ? La menace qui plane sur l’Europe depuis le début de la guerre devient de plus en plus concrète. Face à ses craintes, la recherche de sources alternatives de fournisseur est à l’ordre du jour. L’hypothèse d’une piste algérienne comme étant cette alternative hydrocarbure en ces temps de crise n’est pas à écarter non plus.

Dans le même sillage, l’ambassadeur de la Fédération de Russie s’est manifesté récemment. C’était lors d’une intervention sur le média généraliste Ennahar TV. Igor Beliaev a évoqué notamment l’intention de la société russe Gazprom d’un investissement plus large en Algérie.

Algérie : Gazprom revoit ses priorités dans son tableau de chasse

En effet, le diplomate russe a fait savoir à travers son intervention que Gazprom et les autorités algériennes cherchent à établir un terrain d’entente pour plus d’investissements. La compagnie russe projette de développer davantage la branche gazière aussi bien dans son pays qu’à l’international. Plus particulièrement, en Algérie.

Le géant Russe y est présent depuis plusieurs années, mais il n’a pas développé de grands projets dans les secteurs des hydrocarbures. Il faut dire que l’Algérie ne faisait pas partie de ses principales cibles. Gazprom est une entreprise de premier plan dans le secteur énergétique à l’échelle de la Russie et de l’Europe. Du moins, c’était bien le cas avant le conflit Ukrainien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes