Les smartphones des Algériens pris d’assaut par des SMS à risque

Digital – Les données des clients algériens des opérateurs de téléphonie mobile sont menacés, ces derniers jours, par de nombreux messages (SMS) frauduleux. L’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) a tenu, à cet effet, à sensibiliser tout concerné à ce danger. Nous vous invitons à découvrir ses quelques petits conseils dans la suite de notre édition du samedi 15 janvier 2022. 

Nous avons tendance à résumer le phishing à un ordinateur. Quand on pense au piratage, on fait souvent référence à ces hackers surdoués et très calés en technologie qui saisissent, fougueusement, des lignes de codes complexes à la faveur d’un clavier. Mais il en est, en réalité, autrement. La preuve : des individus mal intentionnés tentent, actuellement, de l’exporter par SMS à l’encontre des utilisateurs algériens de smartphones. 

Puisque les citoyens d’Algérie utilisent de plus en plus leurs téléphones portables, les hackers et les adeptes de l’escroquerie s’adaptent. Ces derniers se contentent en effet de techniques très simples mais assez efficaces pour les berner facilement. Des moyens qui leur permettent de récupérer, en un clin d’œil, leurs précieuses informations personnelles et particulièrement leurs coordonnées bancaires

Depuis quelques jours, des messages texte, provenant soi-disant d’un expéditeur de confiance, circulent donc sur les smartphones des clients des opérateurs de téléphonie mobile en Algérie. Ils reprennent la trame classique des e-mails d’hameçonnage [phishing en anglais, ndlr]. Les autorités algériennes chargées de traquer les SMS frauduleux n’ont, jusqu’à l’heure actuelle, pas réussi à identifier les auteurs de ces nombreuses attaques. 

Arnaques par SMS : l’ARPCE met en garde les propriétaires algériens de smartphones 

Si certains restent attentifs à ces smishing [mot-valise créé à partir de SMS + phishing, ndlr], d’autres tombent encore injustement dans le piège. Consciente de cette cyberattaque qui se déroule par SMS, l’ARPCE a tenu à prévenir l’ensemble des utilisateurs algériens. Son mot maître reste la prudence. Ladite institution a alors appelé ces derniers à se garder de tout risque en ne transmettant simplement aucune de leurs données personnelles.

« Méfiez-vous des SMS douteux. Pour la sécurité de vos données, n’interagissez pas avec leurs contenus ». C’est ce qu’a donc indiqué l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) via un SMS envoyé à l’ensemble des clients des trois opérateurs de téléphonie en Algérie. Soit Mobilis, Ooredoo et Djezzy

Il convient par ailleurs de rappeler que les SMS frauduleux contiennent généralement des liens malveillants. Si la victime clique dessus, elle se retrouve sur une interface lui recommandant d’indiquer ses coordonnées personnelles. Vous l’aurez donc compris. Le mieux à faire est donc d’éviter de les consulter. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes