Smaïl Lalmas alerte sur les conséquences du recours à la planche à billet

Smail Lalmas, président de l’ACE (Association Nationale Algérie Conseil Export), et l’un des premiers experts en économie à s’être opposé au recours à la planche à billet en 2017, affirme que « les conséquences [du recours à ce type de financement] ne sont pas encore visibles, mais elles seront graves sur l’économie du pays et sur le pouvoir d’achat des citoyens ».

« Nous avons alerté sur les retombées négatives de la planche à billet dès son annonce par l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia, en septembre 2017, alors qu’il nous prenait pour des clowns. Cette critique qui m’a vraiment touché », a déclaré l’expert sur la chaîne El Bilad.

Smail Lalmas explique par ailleurs que le gouvernement s’était inspiré de mauvais modèles économiques lorsqu’il avait décidé de recourir à ce type de financement : « Le gouvernement a cité l’exemple du Japon et des Etats-Unis qui ont eu recours à ce mécanisme, mais c’est un mauvais exemple. Notre économie n’a strictement rien à voir avec les économies de ces deux pays et pire que cela, ils ont eu recours à ce moyen pour lutter contre la déflation ».

https://www.facebook.com/elbilad/videos/2091902780908082/?__xts__%5B0%5D=68.ARCx37EIMl8xay6hZIdUYAQJzOe0d0GKcTXngrCeHgvCdR7I8fMfCX5Q83jbLyuaf0F5XJjDGYk4lnVnF2LeN_UWhOJHqmOv9OdB-nW3LIfrsfI3AT0IB0oHf2eUCN9TwO6oFVTUl3QI3yMsNcuR1ExETYdCVl7v-sdNpKboogVH8le6WlJRvJY34EGC18iR2qWclWlBUBEh-bi1wuLdyET3DqGvz-YV0kTENA4wiiQxs9d18AtuwAS8bbhFTR3IPUE7cukVIx39wcCRX2kN5wegKbft9US5xz8b2G5-vPuugTr-kg_gwib__fBNBk23n2bwVjm9usYKW9bEgjfu_PBIj5B0WN3J54iqrjTUsh8mp_L0a6jhuV2SV7uxP3SXDINuACoH52EukcWLY0bek1N0M5Do5eTocsirF9UMmBol8KNwy3ogLossa45O8faEZG7d7-7WYLLR6_iN9p3_nZAO2bMkNAZeBztv1dEqh8ouEQSfC3k-qtxHRZhwClU&__tn__=H-R

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes