Slimani dévasté par l’élimination de l’Algérie : son coach en club précise

Foot – L’attaquant du Sporting Lisbonne, Islam Slimani, était de retour au Portugal après l’élimination de l’Algérie face au Cameroun avec un moral au plus bas au vu des conditions dans lesquelles les Verts se sont fait éliminer. Retrouvez toute l’information ce dimanche 3 avril 2022. 

Au bout de la soirée du 29 mars dernier, l’équipe nationale pensait avoir décroché son billet pour la Coupe du monde 2022. Mais la qualification s’est dissipée à la dernière minute de la prolongation. Les Camerounais ne voulaient pas lâcher l’affaire. Ils ont, en effet, inscrit le but de la victoire sur l’ultime action du match. Une élimination qu’Islam Slimani a forcément du mal à accepter puisque l’Algérie avait déjà un pied au Qatar.

Effectivement, le meilleur buteur de l’histoire de la sélection algérienne avait à cœur de porter les Verts au Mondial pour la cinquième fois de leur histoire. Son grand volume de jeu durant la rencontre témoigne de ses réelles envies et de ses objectifs. Mais la déception était énorme au coup de sifflet final de cette deuxième manche des barrages.

De retour au Portugal, le joueur algérien n’arrive visiblement pas encore à digérer cette élimination. À ce propos, son entraîneur qui s’est exprimé en conférence de presse, a évoqué la forme dans laquelle se trouve l’attaquant de 33 ans. Il a donc souligné que physiquement tout va pour le mieux.

C’est surtout l’état psychologique de l’avant-centre algérien qui semble le plus inquiéter l’entraîneur du Sporting CP. « Plus que physique, la récupération de Slimani doit être mentale », a déclaré l’entraîneur Rúben Amorim. Il s’agit en tout cas de ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Ennahar.  

Primeira Liga (Portugal) : Islam Slimani élu joueur du mois 

Au cours des mêmes déclarations, le tacticien portugais s’est montré compréhensif  vis à vis de la période difficile que traverse son international algérien après l’élimination de l’Algérie. « Ne pas accéder à la phase finale d’un Mondial, la façon dont il a perdu, c’est difficile pour lui. Il est déçu et nous devons lui redonner joie et motivation », a conclu le manger des Leões.

Rúben Amorim a confié, dans le même sillage, que le plus difficile après chaque défaite est de retrouver le moral. Par ailleurs, le syndicat des joueurs professionnels de la Liga portugaise a encensé, dernièrement, Islam Slimani. Ce dernier a été, en effet, désigné meilleur joueur du mois de mars en Primeira Liga (championnat portugais).

Une distinction qui vient ainsi récompenser tous les efforts que l’ex-pensionnaire de l’Olympique lyonnais (OL) a réalisés au cours du mois écoulé. Il convient à cet effet de rappeler que le numéro 13 de l’équipe nationale y avait inscrit trois somptueux (03) buts.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes