Situation financière des enseignants en Algérie : le ministre ordonne sa régularisation

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale donne des consignes quant à la régularisation de la situation financière des enseignants en Algérie. Nous vous dévoilons tous les détails relatifs à ce sujet dans la suite de ce passage du 02 avril 2022.

En effet, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, s’est exprimé sur la régularisation de la situation financière des enseignants en Algérie. Il a, à cet effet, demandé l’accélération du processus assurant le paiement des éducateurs. Notamment, les nouveaux professeurs et les enseignants contractuels. Il a en outre évoqué l’acquittement des dettes. Celles accumulées depuis 2015.

Conformément à ce qu’a relaté le quotidien arabophone Ennahar, le responsable a attesté l’affectation d’un comité central. Ce dernier est auteur de la prise en charge des revendications des différents syndicats. Ceux exerçant dans le secteur de l’éducation. En plus, le membre du gouvernement a annoncé la création de commissions et de cellules spécialisées. Elles s’attèleront, a-t-il souligné, à réactiver les dossiers de logement.

Par ailleurs, Abdelhakim Belabed a parlé de la création d’un comité mobile. Celui-ci accompagnera les responsables pour les former dans les modalités de gestion. Il aura aussi comme mission d’assurer des prestations de qualité. Cela, dans le but de résoudre les problèmes rencontrés au niveau des directions d’éducation.

Belabed parle des syndicats et des nouveaux diplômés

En outre, le premier responsable du secteur de l’éducation a souligné que son département a bel et bien travaillé pour prendre en charge les revendications de l’ensemble des syndicats agréés. Et cela, « dans le respect des cadres légaux applicables et de manière progressive et équilibrée, compte tenu des répercussions de la crise sanitaire ». C’est ce qu’a encore expliqué Abdelhakim Belabed.

En sus, le même responsable a affirmé que son département prend en compte toutes les propositions des partenaires sociaux. Il a indiqué, dans le même sillage, que les services concernés se sont occupés des diplômés des écoles supérieures de l’enseignement. À cet égard, des examens professionnels ont été organisés pour intégrer des salariés dans le domaine selon le besoin des différents établissements.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes