« Shirine Boutella ne représente pas l’Algérie », Nidal tacle l’actrice de Christmas Flow

Algérie – L’excellente actrice algérienne, Nidal n’a pas manqué d’égratigner Shirine Boutella en raison du baiser qu’elle a partagé avec Tayc dans la série Christmas Flow. Dzair Daily vous relate les détails ce jeudi 25 novembre 2021.

En effet, suite à sa participation à la série de Noël française, la jeune actrice a reçu une avalanche de critiques. Cela en raison du baiser qu’elle a échangé avec le chanteur Tayc. La scène a fait révolter les certains internautes algériens. Mais aussi l’actrice phare des feuilletons télévisés d’Algérie, Nidal qui a violemment taclé Shirine Boutella. On vous expose ses propos dans les lignes qui suivent.

Effectivement, l’influence connue et assez controversée en Algérie a allumé la mèche d’une polémique. Le baiser qu’elle a partagé avec l’interprète de N’y pense plus, a choqué certains citoyens. La scène a soulevé un tollé de réactions critiques à son égard. À son tour, Nidal El Djazaïri s’est prononcé sur ce sujet. Elle a lancé un tacle violent à l’actrice de Christmas Flow.

L’artiste algérienne a rejoint l’avis des Algériens qui forme un peuple très conservateur. Elle a affirmé que l’acteur doit mettre en scène les représentations socioculturelles correspondant à son public. Selon elle, la jeune youtubeuse « ne représente pas son pays natal, l’Algérie ». Il s’agit de ce que rapporte le média arabophone Echorouk dans son édition de ce mardi.

Nidal s’en prend à Shirine Boutella : plus de détails

En outre, la jolie brune Nidal s’est même interrogée si l’actrice ne travaille pas pour une certaine partie qui lui impose de telles choses. L’actrice a formulé une autre hypothèse. Elle suppose que l’influence algérienne aurait probablement fait le choix de cibler un autre public. Il s’agit là aussi de ce que rapporte la même source médiatique.

Pour rappel, la vedette du film « Papicha » ne s’est pas abstenue de réagir aux critiques émises à son égard. Elle a répondu en traitant ceux qui la lynchent d’« ignorants ». Pour se défendre, elle a déclaré  sur son compte Instagram que « Les Algériens ne sont ni exemplaires, ni saints ». « J’ai honte que mon nom soit associé à des personnes qui pensent ainsi », a-t-elle ajouté.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes