Shirine Boutella répond aux critiques des Algériens après le baiser avec Tayc

People – Après avoir été fustigé par beaucoup d’internautes algériens en raison d’un baiser avec le chanteur Tayc dans la série « Christmas Flow », Shirine Boutella répond. Voici comment elle s’est exprimée face aux critiques, ce 24 novembre 2021.

Sortie le 17 novembre 2021, la mini-série française « Christmas Flow », rom-com de Noël diffusée sur Netflix, a vite déclenché une avalanche de critiques des Algériens qui s’est abattue sur la vedette du film « Papicha », qui n’est autre que l’actrice Shirine Boutella, pour son baiser avec Tayc. 

Ainsi, après avoir visualisé un passage dévoilant un baiser échangé entre Shirine Boutella et Tayc, des Algériens se déchaînent. Toutefois, Boutella ne s’est pas abstenue de réagir. En effet, après avoir décroché le rôle principal dans ladite série, la carrière de Boutella pourrait bien être propulsée, à l’image de sa cousine éloignée Sofia Boutella.

Cependant, elle a eu 100.000 abonnés en moins en 24 heures. En plus des jugements négatifs à son encontre, Boutella répond en traitant ceux qui la lynchent d’« ignorants ». Alors, pour se défendre, elle poursuit : « Les Algériens ne sont ni exemplaires, ni des saints, j’ai honte que mon nom soit associé à des personnes qui pensent de la sorte ».

C’est en tout cas ce qu’elle a prononcé sur Instagram. Cela après qu’une partie de ses fans l’a réprimandée pour ne pas avoir donné une « bonne image de la femme musulmane ».

Shirine Boutella « s’habitue aux critiques des Algériens » 

Ayant grandi à Alger, la youtubeuse et instagrameuse algérienne, Shirine Boutella a plusieurs fois nourri la polémique. En fait, même en étant en France, le pays qu’elle a choisi pour ses études supérieures, et pour y vivre, les reproches des Algériens ne s’estompent pas.

Ce sont d’ailleurs des épisodes qu’elle a déjà vécus. C’était avant même Christmas Flow. Elle s’est confrontée à la même chose lors de sa précédente participation dans le film Papicha de Mounia Meddour. Ou encore dans la série Lupin. De surcroît, on rappelle qu’elle s’est déjà attirée les foudres des Algériens. On lui reprochait son soutien à la « communauté LGBT ». Chose qu’elle a révélée sur les réseaux sociaux en juin dernier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes