AccueilScoop et PeopleSévèrement critiqué, l'Algérien Mohamed Reghis sort de ses gonds (vidéo)

Sévèrement critiqué, l’Algérien Mohamed Reghis sort de ses gonds (vidéo)

People – Face au déferlement de haine qu’il subit à travers les réseaux sociaux depuis sa dernière publication sur TikTok, l’ex-mannequin algérien reconverti en acteur, Mohamed Reghis en l’occurrence, sort ses griffes. Nous vous en disons plus dans la suit de notre édition du vendredi 30 septembre 2022. 

Comme beaucoup de ses pairs, celui qui a incarné le rôle de Khaled, au côté de Mounia Benfeghoul, dans le feuilleton ramadanesque à succès « Yemma » est très actif sur la Toile. Sa spontanéité et son franc-parler le propulsent souvent dans les tendances. Mais ce tempérament du jeune artiste algérien, Mohamed Reghis, lui vaut aussi immanquablement des remarques négatives de la part d’un grand nombre d’internautes. 

C’est peu dire que le natif de Tébessa est l’un des acteurs Dz les plus suivis sur les principaux médias sociaux. Il est en effet devenu une figure emblématique du monde de l’influence. En témoignent notamment ses 1, 5 million abonnés sur Instagram. Mais il se retrouve, parfois, voire constamment, malgré lui, dans des situations qui ne l’avantagent pas vraiment. 

En dépit de ses efforts pour se tenir loin des polémiques, ses détracteurs ont trouvé un moyen de le pointer du doigt : les séquences courtes qu’il partage au niveau du réseau social à la note de musique. Ces derniers étaient alors nombreux à réitérer, ce jeudi, avec la toute nouvelle vidéo TikTok de Mohamed Reghis. Une publication où on peut le voir torse nu, guitare à la main. 

Décrit comme « exhibitionniste » ou encore « narcissique », Mohamed Reghis s’agace et hausse le ton ! 

C’est dans un tout autre registre que le beau brun s’est donc distingué sur l’application chinoise. Il s’est ainsi prêté au jeu de la synchronisation labiale, communément appelé lip sync par anglicisme. Il s’est alors réapproprié la reprise de Chris Kläfford de la chanson planétaire « Imagine ».

De quoi affoler ses hordes de fans, qui pouvaient en outre admirer ses muscles saillants ainsi que ses biceps secs et dessinés, mais pas ses détracteursCeux-ci sont effectivement nombreux à lui reprocher de « s’exhiber sur Internet », « négliger son devoir d’exemplarité en tant que personnalité publique adulée par les jeunes » et d’« avoir un ego surdimensionné ».

Attaqué de toute part, Mohamed Reghis est monté au créneau et a tenu à se défendre. « Avec tout le respect que je dois à ce pays, qu’est-ce que vous m’avez apporté ? Rien ! (…) Je suis un artiste, je fais ce que je veux ! ». Il s’agit là de ce qu’a déclaré, dans un premier temps, le trentenaire, qui semblait avoir bien du mal à maîtriser ses nerfs.

Et à ce dernier de poursuivre sur un ton inhabituellement sec : « Personne n’a jamais évoqué mes discours sur Sky News, les séries et films auxquels j’ai participé. (…) Vous saisissez la moindre petite erreur de ma part pour m’offenser. Ceci (vidéo) n’en était pas une. On appelle ça de l’art corporel ! ».

Une escalade de tacles envers ses détracteurs qui est loin de s’arrêter là. « Mes interviews vous déplaisent, mes feuilletons vous déplaisent, ma carrière de mannequinat vous déplaît, mon mariage vous déplaît, mon divorce vous déplaît…Calmez-vous ! », a-t-il encore glissé, très remonté. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @charisma_dz

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes