23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
mercredi, 19 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieSécurité alimentaire en Algérie : 20 mesures urgentes à prendre

Sécurité alimentaire en Algérie : 20 mesures urgentes à prendre

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le siège de l’Assemblée populaire nationale a abrité une réunion portant sur la sécurité alimentaire et sur les nombreuses mesures qu’il faudrait mettre en place pour la réaliser. On vous en dit davantage à ce propos dans la suite de cet article du 8 février 2023. 

Dans un contexte international  caractérisé par le manque de céréales et de blé, la guerre persistante en Ukraine et l’augmentation généralisée des prix des produits alimentaires de base, l’Algérie réfléchit à une stratégie et un nombre de mesures qui lui permettraient de réaliser la sécurité alimentaire sur son territoire. 

C’est dans ce contexte que des membres du gouvernement se sont réunis, en compagnie de spécialistes. Cela afin de discuter des mesures à mettre en place à cette fin dans les plus brefs délais. Ce rassemblement a abouti à l’élaboration d’une feuille de route, qui à terme parviendra à guider le pays vers l’autosuffisance. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

- Publicité -

Dans le détail, les avis des acteurs de ce rassemblement se sont rejoints sur un point. Il faudra mettre à contribution toutes les capacités nationales disponibles pour atteindre le but fixé. Cela passera par l’encouragement de l’investissement et la généralisation de la numérisation dans tous les secteurs.

Algérie : La sécurité alimentaire au centre des préoccupations du gouvernement

Par ailleurs, les intervenants de cette réunion ont préconisé de mettre en place des systèmes de surveillance pour suivre l’évolution de la sécurité alimentaire. Tout en faisant en sorte de publier les textes juridiques relatifs à la Banque des semences. Cette dernière devra d’ailleurs être soutenue, en misant notamment sur l’apport de la technologie.

En sus, il faudra intensifier les investissements dans les cultures agricoles et mettre en place un laboratoire dans l’industrie du textile. Aussi, il faudra trouver des solutions à la rareté des ressources en eau. Cela passera par l’adoption d’une stratégie nationale de dessalement de l’eau de mer, et par l’intensification de l’exploitation des eaux souterraines du désert mais aussi sur le reste du territoire.

- Publicité -

On note aussi que les parlementaires ont insisté sur la nécessité de moderniser les systèmes d’irrigation et de remettre en place les subventions agricoles pour toucher le maximum de bénéficiaires. D’un autre côté, les députés ont proposé de faciliter l’accès aux banques et aux institutions financières. Cela afin de développer le secteur agricole et d’améliorer la qualité des produits. Il faudra aussi de pencher sur le secteur  agropharmaceutique et tenter d’y insuffler un vent de renouveau.

En outre, l’augmentation du volume de production nationale et d’exportations sera bénéfique. Mais il faudra d’abord faciliter les procédures d’exportation en misant sur la réduction des coûts du transport aérien, maritime et terrestre. User de la technologie contribuera aussi à renforcer la présence de l’Algérie sur les marchés mondiaux. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -