24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversScandale à l'aéroport d'Alger : un agent vol et détruit le passeport...

Scandale à l’aéroport d’Alger : un agent vol et détruit le passeport d’un coach sportif

Publié le

- Publicité -

Alger – Un acte inouï à l’aéroport international Houari Boumediene : un agent d’entretien, dans une tentative désespérée de dissimuler son méfait, dérobe de l’argent à un voyageur et déchire son passeport. Ce scandale, révélé grâce à la vigilance de la victime et aux caméras de surveillance, a conduit à une lourde condamnation. Découvrez les détails de cette affaire qui a ébranlé la confiance des usagers de l’aéroport.

L’aéroport international Houari Boumediene d’Alger a été le théâtre d’un scandale inédit. Un coach sportif de Boufarik, rentrant d’un séjour en Tunisie, a été victime d’un vol de la part d’un employé de l’aéroport, rapporte Algerie360. Ce dernier, après avoir subtilisé 1 000 dinars et 50 euros du sac du voyageur, a pris une mesure radicale pour éviter d’être repéré : il a déchiré le passeport de sa victime et l’a jeté à la poubelle.

- Publicité -

L’affaire, aussi insolite qu’elle puisse paraître, a pris une tournure judiciaire sérieuse. Le voyageur s’est rapidement rendu compte de la disparition de son document et a alerté la sécurité de l’aéroport sans tarder. Grâce aux enregistrements des caméras de surveillance, l’indélicat agent d’entretien a été rapidement identifié et interpellé par les forces de l’ordre.

Face à ces accusations, le procureur du tribunal de Dar el Beida n’a pas pris l’affaire à la légère. Le prévenu a été lourdement sanctionné pour ses actes : une année de prison ferme, assortie d’une amende de 100 000 dinars, avec mise en détention immédiate.

Il est à rappeler que la destruction délibérée de documents d’identité est un délit sévèrement puni en Algérie. Cet acte est considéré comme une entrave à la liberté de mouvement et une violation des droits des citoyens. La loi punit de lourdes sanctions ceux qui sont reconnus coupables de tels agissements, assurant ainsi la protection des droits et libertés des individus.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -