AccueilActualitéSanté Algérie : vers la création de nouveaux grades pour les paramédicaux

Santé Algérie : vers la création de nouveaux grades pour les paramédicaux

Algérie – Le ministre de la Santé a annoncé que son département œuvrait à la création de nouveaux grades pour les paramédicaux. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cet article du 25 novembre 2022.

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saïhi, a reçu au siège du ministère les membres du Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) dirigé par Lounès Ghachi où il a fait savoir que son département travaillait sur un plan d’action pour la création de nouveaux grades pour les paramédicaux en Algérie. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien El Bilad dans son récent numéro.

La tutelle s’est engagée à œuvrer pour trouver des solutions aux revendications du Syndicat paramédical. Et ce, en surmontant toutes les difficultés qui y font obstacle. Il a ensuite exprimé sa grande collaboration et son désir de résoudre les problèmes soulevés par ledit syndicat. Cela, en indiquant que ses intérêts œuvrent afin de servir au mieux le statut professionnel. Ainsi que social des employés du secteur.

Par ailleurs, le ministre a tout particulièrement insisté sur le point du dialogue. Notamment dans la résolution des problèmes au niveau des établissements de santé. Il a ensuite appelé les directeurs de la santé des wilayas et les directeurs des établissements qui leur sont affiliés à travailler sur ce principe. Et ce, pour développer le secteur de la santé.

Le ministre de la Santé reçoit les membres du SNAPSY

Dans un autre contexte, le mardi 23 novembre, le ministre avait reçu les membres du Syndicat national algérien des psychologues (SNAPSY). C’était dans le cadre de la poursuite des rencontres de concertation tenues avec le partenaire social. Au cours de cette rencontre, les multiples problèmes rencontrés par les professionnels de ce corps de santé ont été évoqués.

Après avoir écouté l’exposé présenté par le président du SNAPSY, le ministre a reconnu la conformité de ces revendications. Abdelhak Saïhi a réaffirmé sa détermination à œuvrer ensemble pour règler les problèmes en suspens. En tenant compte des points soulevés dans l’élaboration du statut particulier des psychologues.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes